Les différents rôles d’un manager dans une startup

Fonder une startup est une tendance en vogue. A l’heure où les jeunes s’intéressent de plus en plus à l’entrepreneuriat, ils ne s’en tiennent plus à la création d’entreprise traditionnelle.

Leur objectif est d’identifier de réelles opportunités de croissance tout en accélérant le cycle de développement de leur activité. La startup est dans ce cas une veine à exploiter.

Mais se lancer dans ce projet n’est pas une mince à affaire. Outre le fait de s’exposer aux nombreuses contraintes liées au pilotage d’une entreprise, il s’assoit sur un modèle de développement rigoureux  qui suppose de relever plusieurs défis. Pour un manager, jongler entre les spécificités de la startup et les règles de gestion classiques exige des efforts pointus et supplémentaires. Par voie de conséquence, les responsabilités qui lui incombent sont quelque peu différentes et peuvent être plus complexes. Pour éclairer un manager de startup sur ses fonctions et l’accompagner efficacement dans sa réalisation, l’aide de formateurs spécialisés dans le management est grandement sollicitée.

Startup : un management réinventé

La startup est une structure qui présente beaucoup de particularités au regard de l’entreprise traditionnelle. Elle implique de développer un business à partir d’un concept innovant, et par conséquent, est prédisposée à une croissance rapide.

Par ailleurs, cette activité n’est pas assise sur un marché stable, mais cherche à acquérir un marché à fort potentiel. Elle n’a donc pas établi un modèle économique au préalable, mais s’inspire du potentiel de son offre expérimentée et certifiée à travers des processus dits « de validation et de croissance ». C’est seulement à l’issue de ces derniers qu’il pourra ensuite définir clairement les éléments de son business modèle.

De ces particularités émane donc un style de management rationalisé. Un style qui a permis entre autres de repenser sur les méthodes de gestion et les rôles que doit assumer le manager.

A noter qu’il convient de connaître ses rôles en tant que manager de startup pour être pleinement efficace dans ses missions et être par là même, apte à stimuler le développement de son projet. Nombreux fondateurs et gérants de startup décident de suivre une formation pmp pour assurer leur engagement avec agilité et brio.

À lire : les images des bureaux de Google à travers le monde


Les rôles du manager dans une jeune structure :

Parce que ce statut exige de la part du prétendant de se doter de compétences et qualités de plus en plus développées, l’accompagnement d’un spécialiste qui a une connaissance parfaite du domaine et tout le savoir-faire requis est une grande valeur ajoutée.

Ainsi, même avec des exigences davantage complexes et déployées, un manager de startup est à même de les maîtriser en bénéficiant d’une formation qualifiante et garantie en résultats. Enfin, pour avoir un avant-goût de ce qui pourrait attendre le manager dans cette mission d’envergure, nous citons les quelques rôles principaux pour lesquels il est désigné :

  • Sensibiliser les acteurs à l’importance de développer leur créativité et leur sens de responsabilité dans le même sens que l’innovation recherchée.
  • Multiplier les interactions entre acteurs internes en mettant en place des plateformes d’échanges ou en intégrant les réseaux sociaux d’entreprise.
  • Proposer des outils collaboratifs pour la promotion de la communication interne, la gestion des projets et le suivi des performances et objectifs de façon pratique et rapide.
  • Motiver les équipes en introduisant par exemple la gamification.
  • Introduire les nouvelles technologies pour améliorer les conditions de travail.

Ces rôles se concentrent à priori sur la collaboration et la motivation. Mais dans une large mesure, c’est-à-dire dans l’hypothèse où le manager est à la fois le fondateur et le gestionnaire de la startup, sa mission doit alors surfer entre la conception, la stratégie et l’opérationnel.

À lire : trouver des bureaux pour une startup : moderne et flexible 

Ainsi, il est appelé à :

  • Mettre en place et développer une innovation
  • Créer, développer et maintenir une vision à court et moyen terme
  • Établir une stratégie autour du concept mis en place
  • Mener une stratégie de communication par approche horizontale, favorisant ainsi la responsabilisation et l’autonomie de chaque acteur.
  • Déployer et mettre à contribution ses capacités de manager et leader
  • Assurer tout l’aspect managérial : marketing et vente, gestion de trésorerie, analyse de performances, recherche et développement, négociation avec les fournisseurs et bailleurs, recrutement…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*