Avant de construire ou d’acheter un site Web : 5 conseils essentiels

Tous les commerciaux du monde vous diront que votre startup ou petite entreprise a besoin d’un site web. Et puis, tout le monde est en ligne la plupart du temps, non ? Pourtant 36 % des petites entreprises n’avaient pas de site web en 2018. 

Pourquoi ?

La raison principale est que de nombreuses entreprises ne lancent pas un site web si elles n’en ont pas besoin. Un magasin de réparation de chaussures Mam & Pap qui sert le même quartier depuis 25 ans n’a pas besoin d’un compte médias sociaux, pas plus qu’un journaliste pigiste n’a besoin d’un local capable de recevoir des clients. 

Si vous sentez que vous devriez créer un site web pour votre entreprise, voici quelques conseils dont vous devez tenir compte avant de décider d’en construire ou d’en acheter un. Quoi qu’il en soit, vous allez dépenser du temps et de l’argent dans cette nouvelle aventure. Vous voulez vous assurer que votre retour sur investissement en vaudra la peine, que votre site soit fait en interne ou par des services professionnels.

En suivant ces cinq conseils, vous serez prêt au décollage pour le lancement de votre site Web.

#1 – Quel est l’intérêt de votre site Web ?

Un ignorant répondra « parce que tout le monde en a un ». C’est la pire réponse à donner. Votre site web doit avoir un ou plusieurs objectifs spécifiques qui orientent sa construction et son fonctionnement. Vos objectifs devraient être mis noir sur blanc et classés par ordre de priorité pour tous ceux qui vont travailler même sur une toute petite partie de votre site.

Concentrez-vous précisément sur ce que votre site web est censé faire. Il y aura toujours le temps de développer plus tard.

#2 – Comment allez-vous créer le site web ?

Pour les débutants, il est généralement beaucoup plus logique d’acheter un site web que d’en construire un, simplement parce que la courbe d’apprentissage peut être abrupte.

Si vous avez les ressources, il y a beaucoup d’entreprises qui se spécialisent dans tout ce dont vous pourriez avoir besoin, de la conception de logo à la construction de site web et autres graphismes. Visitez cette page pour un excellent guide de comparaison qui détaille les entreprises selon leurs forces et leurs faiblesses. Elles peuvent prendre votre vision et la traduire dans la réalité, vous donnant le temps qu’il faut pour peaufiner les échantillons qu’elles vous présentent.


Si vous ne savez pas comment coder mais ne voulez pas perdre tout contrôle, il existe d’autres solutions comme WordPress et SquareSpace qui vous permettent d’utiliser des thèmes préfabriqués pour créer un site web avec vos propres mots et images. Certains sont gratuits tandis que d’autres peuvent être achetés avec un abonnement mensuel ou annuel qui vous permet d’accéder à des fonctions améliorées.

À lire : Top 6 des sites pour signer un document en ligne

#3 – Choisissez un nom de domaine

Des sites comme WordPress et SquareSpace vous donneront une adresse web contenant leur propre nom. Ce n’est pas ce que vous voulez pour votre entreprise indépendante.

Ce serait un peu comme avoir votre propre magasin, mais avec le nom de votre propriétaire au-dessus de celui de l’entreprise. Les noms de sites web sont assez peu coûteux, surtout si vous signez un contrat à plus long terme.

Assurez-vous d’en trouver un qui convient à votre secteur d’activité et à votre entreprise et réservez-le. Même si vous utilisez un constructeur de site, vous pouvez imposer votre nom de domaine à la place du leur pour obtenir une transition transparente pour vos clients.

#4 – Concevoir un plan du site

Un sitemap ou plan de site est une représentation visuelle de toutes les pages de votre site web et de la façon dont elles interagissent les unes avec les autres.

Non seulement cela facilite la création de pages et de sous-pages sur votre site, mais cela vous aide aussi à tracer le parcours du client – le chemin que vous souhaitez qu’il parcoure sur votre site avec en tête l’idée de le conduire finalement à faire un achat. 

À lire : les meilleurs sites pour apprendre l’anglais

#5 – Test des bogues

Presque tous les sites auront au moins un problème, et il vaut mieux le découvrir maintenant plutôt que 24 heures après votre mise en ligne.

Si vous utilisez un logiciel de web design, il a généralement une sorte de programme permettant de vérifier qu’il n’y a pas de bogues. Si vous construisez le site vous-même, vous voudrez peut-être embaucher quelqu’un ou demander à quelques amis de le passer en revue et de s’assurer qu’il ne présente aucun problème.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*