Solar express le train de l'espace du futur

Solar Express : le train spatial futuriste pour exploiter l’espace

Un train spatial pour voyager dans l’espace

Le Solar Express est peut-être bien le véritable train du futur qui permettra de voyager dans l’espace. Imaginé par l’organisation Imaginactive, le Solar Express est un concept séduisant qui permettrait de voyager dans l’espace interplanétaire jusqu’à 1% de la vitesse de la lumière.

Avec de tels résultats, il serait possible d’aller jusqu’à nos satellites en 2,13 minutes et seulement 37 heures pour rejoindre la planète Mars (si situé à la meilleure des périodes d’orbite) à 60 millions de kilomètres de la Terre.

L’idée des créateurs est que ce train pourrait transporter d’une part des marchandises comme des minerais en provenance des astéroïdes exploités et d’autre part, des passagers.

Un train qui ne s’arrête jamais :

Dans l’espace, les phases de voyage qui reviennent le plus chères sont les phases d’accélération et décélération. L’énergie nécessaire à ces phases est énorme, surtout pour quelque chose d’aussi lourd qu’un train spatial. C’est pourquoi le Solar Express serait un train qui ne s’arrête jamais.

Pour ce faire, il se composerait de six cylindres d’environ 50 mètres de longueur, qui pourraient se subdiviser en quatre compartiments de fret interchangeable au vol. Le train ne s’arrêterait jamais, il serait en mouvement constant et ce sont des wagons qui s’y raccorderaient au passage.

Solar express train du futur dans l'espace

Selon ses inventeurs, le Solar Express pourrait être une véritable révolution dans le domaine spatial. Les frais qu’engendrent les divers propulsions et retours dans l’espace pourraient se voir diminués de façon astronomique. À l’aide de panneau solaire, il serait possible de n’avoir jamais à le réalimenter en fioul une fois qu’il serait propulsé dans l’espace. Faisant de lui un vaisseau de croisière qui fonctionne uniquement à l’énergie renouvelable et naturelle.

En outre des importantes économies qui pourraient être investies dans d’autres secteurs de recherche, cela permettrait d’exploiter avec beaucoup de facilité les ressources des planètes voisines à la Terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*