Spotmini : le chien robot de Boston Dynamics ouvre les portes

Le chien robot Spotmini de Boston Dynamics ouvre les portes mieux que votre propre animal de compagnie

Le nouveau robot de Boston Dynamics va vous surprendre. 3 mois après avoir été très brièvement présenté au grand public, la firme dévoile en vidéo la nouvelle version du « SpotMini » en action !

Si la robotique et les intelligences artificielles ne cessent de s’améliorer de jour en jour, les robots de Boston Dynamics restent parmi des plus populaires et fascinent les internautes. Avec de telle performance ce robot interpelle et ses prouesses ne cesse d’impressionner.


Les portes ne sont plus un obstacle pour ces robots :

La firme de la filiale SoftBank (qui appartenait auparavant à Google) est habituée à ce genre de coups marketing. Cette dernière a partagé une habile mise en scène vantant le potentiel de son dernier robot et la vidéo a une nouvelle fois fait le buzz. Après avoir mis en scène leurs robots humanoïdes en novembre dernier, c’est avec un de ses quadrupèdes que Boston Dynamics crée la sensation.

On en sait un peu plus sur le petit robot : notamment qu’il est tout électrique mesure 0,84 cm et pèse environ 25 kg. Côté performance il est capable de soulever jusqu’à 14 kg, mais ne dispose actuellement que d’une heure et demie d’autonomie.

Sur la vidéo qui cumule près de 1,4 million de vues, on voit l’animal robotiser agir de manière très similaire à un être vivant. Le robot quadrupède SpotMini se retrouve bloqué devant une porte. Il demande alors très spontanément de l’aide à son « camarade » doté lui d’une pince dynamique. Ce dernier ouvre la porte et la bloque avec la patte pour la garder ouverte. Les deux machines passent alors la porte après quelques secondes.


À lire : Hyperloop : le projet futuriste est lancé

Des performances dans la robotique au profit de qui ?

Il est cependant impossible de déterminer si le SpotMini agit de manière autonome ou s’il est piloté par un ingénieur hors champ. La firme a néanmoins réussi son pari puisque le challenge était de fournir au robot à la fois la force nécessaire pour ouvrir une porte plutôt lourde, l’agilité pour la bloquer avec son pied puis l’ouvrir avec sa pince et l’équilibre pour la stabiliser.

Une prouesse fascinante qui soulève tout de même quelques inquiétudes. En effet ces capacités laissent présager des performances toujours plus « humanisées » et une l’influence sans doute grandissante des machines dans notre quotidien.

On a déjà pu observer, il y a quelques mois de cela, un robot de ce type qui a réalisé un salto parfait lors d’un entraînement digne de camps militaires… D’autres sont capables d’exercer sur de très longues distances notamment sur des terrains particulièrement difficiles à parcourir pour l’homme, et cela tout en portant des charges très lourdes.

Des exploits qui seront surement de plus en plus fréquents, notamment en plein cœur de zone de guerre. Le domaine militaire porte de gros espoirs sur les nouvelles technologies pour limiter les pertes humaines.

À lire : Byton dévoile son SUV 100% électrique et intelligent

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*