Comment monter sa start up en 2019 ?

Monter une start-up suppose un concept novateur, un financement ainsi que beaucoup d’autres atouts. En effet, dans le monde entrepreneurial, le premier pas est le plus difficile pour lancer son projet.

Afin de vous aider à réussir à mettre en place votre projet ainsi que votre arrivée sur le marché, nous avons regroupé ci-après les meilleurs conseils pour monter sa start-up.

Une start-up, c’est quoi ?

Les grandes lignes de la définition d’une start-up désignent une entreprise qui n’est pas complètement mise en place mais dispose d’un business model déjà monté et bien rodé. Celui-ci doit être rentable et permettre à la société une croissance dans les premiers temps de son lancement.

En effet, la différence d’une start-up d’une entreprise classique réside dans le fait de sa croissance rapide. Afin de parvenir à cette fin, elle arrive sur le marché en interceptant la valeur de celui-ci. Après cela, elle met en place sa stratégie afin d’avoir une bonne place sur le marché.

la création d'une startup

Il faut savoir qu’une start-up dispose d’une méthode de gestion qui lui est propre. Toutefois, ces indices ne suffisent pas pour évaluer sa rentabilité. De ce fait, la mise en place d’une start-up demande de passer par quelques étapes. Parmi celles-ci, on peut citer les périodes tests et de recherche pour étudier les besoins des clients, le domaine concerné.

Tout cela est effectué dans le but d’assurer d’avoir déjà une clientèle intéressée et qui va consommer le produit et/ou le service proposé. Pour réaliser tout cela, la startup se doit d’avoir une bonne équipe, un réseau ainsi qu’une stratégie et un business model bien forgé.

À lire : une solution pour simplifier les notes de frais

La création d’une start-up

En premier lieu, lancer une start-up repose d’abord sur le fait d’avoir une idée de départ. Ce concept doit convenir au marché concerné et aux besoins du public cible. D’un autre côté, il est aussi important d’avoir plusieurs projets reliés à l’idée du début.


En effet, il arrive souvent que le concept de départ ne connaisse pas le succès tant attendu. Ainsi, cela vous permet d’avoir plus d’un tour dans votre poche pour lancer d’autres projets qui y sont rattachés. Certains témoignent de leur réussite dans les magazines d’économie et de startup comme ce site.

Faire une étude de marché et enquêtes

Afin de mettre en place tout cela, il vous faut mener quelques enquêtes. Pensez à vous documenter, rencontrer des prospects ou encore à étudier les stratégies et les services de vos éventuels concurrents. À part cela, vous devrez aussi trouver un financement pour lancer votre projet.

Réfléchir aux médias de communication

En outre, il ne faut pas non plus négliger une bonne communication. C’est une des bases pour mener à bien votre projet.

À moins d’avoir assez de fonds pour entamer une campagne publicitaire à travers les médias “classiques” comme à la télévision, à la radio ou les journaux, vous avez aussi la possibilité de faire connaître votre marque sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat.

Vous pouvez même créer une chaîne Youtube si cela s’avère être nécessaire pour vous faire connaître encore plus et créer une proximité avec votre clientèle. Mais, tout cela n’est pas possible sans la présence d’une bonne équipe et d’un robuste business model.

À lire : le marketing digital pour lancer son entreprise

Monter sa start-up en France

En créant votre start-up en France, vous avez plusieurs avantages intéressants qui s’offrent à vous. En effet, la France est un pays propice au développement d’une start-up puisqu’on y trouve différentes organisations qui soutiennent les concepts et les projets de celles-ci. Pour ce faire, ces entités mettent en relation l’équipe de la start-up avec les différentes structures, privées et publiques, ainsi que les écoles supérieures.

À part cela, les personnes talentueuses, les caractères compétents pour développer une start-up n’y manquent tels que des ingénieurs, des chercheurs ou encore des laborantins.

D’un autre côté, il faut savoir que la France offre également une aide financière pour les start-up qui veulent atteindre le marché international. Il s’agit d’un budget consacré pour assurer la visibilité de l’entreprise dans les pays étrangers. Finalement, concernant le côté administratif, la création d’entreprise est accessible et simplifiée. En effet, il ne vous faut que cinq actes administratifs et 7 jours pour placer votre entreprise dans le milieu formel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*