Le boom des séries et séries audio à notre époque

Pourquoi cet engouement pour les séries et séries audio ?

Disques durs, DVD, Blu-ray, smartphones, tablettes, les séries audio et télé envahissent tous les supports. Si elles étaient uniquement accessibles pour les ménages possédant une télévision, Internet a fait découvrir au monde entier ces productions pour le petit écran.

De nombreuses plateformes proposent alors ces séries en streaming gratuitement ou moyennant un abonnement mensuel. L’évolution technologique a en effet facilité l’accès à ces contenus multimédias à un plus large public qui ne se prive pas de les consommer.

Certains termes, propres à cet univers, tels que le spin-off, la sériephilie et la philosérie, une discipline universitaire qui consiste à faire de la philosophie avec les séries et séries audio, voient le jour et meublent dorénavant les conversations dans les cours d’école et les réseaux sociaux.

Qu’est-ce qu’une série ?

Une série est un programme journalier ou hebdomadaire qui se décline en plusieurs parties dont la durée est en général équivalente. Appelées épisodes, ces parties ont un lien avec les personnages, l’intrigue principale ou le thème de la série. On distingue les séries télévisées et les séries audio.

Les séries audio en podcast sous forme de livre audio 2,0 ont les mêmes codes que les télévisées. Elles sont regardées sans écran, mais un casque à l’oreille, et ont dorénavant leur propre public.

Une série audio ou télé a pour but de fidéliser un public et d’aborder les thématiques telles que :

  • Le drame ;
  • La comédie musicale ;
  • L’histoire ;
  • La science-fiction ;
  • L’horreur ;
  • Les jeux vidéo.

Il faut noter qu’il y a une différence entre les termes série, feuilleton et téléfilm. Le feuilleton est une fiction dont les parties se suivent. Il est donc malaisé de cerner l’intrigue de ce programme lorsque tous les épisodes ne sont pas suivis dans l’ordre.

Le feuilleton s’étend souvent en longueur et compte de nombreuses saisons interminables. La série a quant à elle des épisodes indépendants qui ont un début et une fin.

Il est par conséquent possible de la comprendre sans suivre tous les épisodes à la suite. La série a des similitudes avec le feuilleton lorsque les personnages restent les mêmes au fil des épisodes.

Le téléfilm est par contre plus long que la série, mais moins long qu’un film et est généralement conçu pour la télévision. Il permet tout de même de développer l’intrigue d’une histoire dans son entièreté. On parle de minisérie ou télésuite lorsqu’il y a plusieurs épisodes.

Séries, de la distraction à l’addiction

Séries audio : lorsque l’imagination prend les rênes

Ces séries se sont développées sur internet grâce aux étudiants qui parodiaient des films ou des pièces de théâtre. Construites en plusieurs épisodes, elles développent de petites intrigues à rebondissement et à suspens.


L’absence d’écran fait rentrer l’auditeur dans la fiction par l’intermédiaire de la voix des personnages et de son imagination. L’auditeur est captivé alors, comme à la radio, mais avec des cascades, des rebondissements et parfois de l’action sur les plateformes comme Sybel.

La série audio est faite dans un studio comme un film cinématographique. Les comédiens jouent avec les sens du public pour lui faire ressentir l’émotion avec le support d’une bande sonore adaptée aux scènes. Elle peut conséquemment être anxiogène, légère ou joyeuse.

C’est ainsi que le succès de ce type de programme est lié non seulement aux thématiques développées, mais également à la qualité des bruitages et des transitions.

Le son d’une porte qui s’ouvre, d’un talon sur un parquet ou d’un robinet laissé ouvert donne l’impression à l’auditeur qu’il y est. Il suffit qu’il ferme les yeux et laisse libre cours à son imagination pour que la magie opère.

Le format des séries audio, la disparité des thématiques traitées ainsi que la diversité des plateformes de diffusion sont entre autres les raisons qui justifient cet engouement du public.

Série télévisée, un phénomène mondial

Le phénomène des séries télévisées n’est pas récent, mais depuis l’avènement des plateformes de streaming et de téléchargement s’en est suivi un succès qui a fait évoluer considérablement leur mode de diffusion, leur écriture ainsi que leur conception.

Autrefois méprisées, car associées à la culture populaire, elles sont devenues une attraction et ont commencé à recevoir les critiques des médias spécialisés et généralistes, qui s’intéressaient uniquement aux films. Les séries ont d’ailleurs dorénavant leurs propres cérémonies et récompenses.

La réussite de ce type de programme est par ailleurs due à l’histoire qu’il raconte. Contrairement au monde du cinéma et de la littérature, le travail sur cet aspect est collectif.

Les scénaristes qui se succèdent ou travaillent durant les années que dure la série écrivent à la suite ou ensemble les scénarii.

La fin n’est d’ailleurs, quasiment, jamais connue à l’avance, Game of Thrones en est un parfait exemple. L’histoire peut donc prendre plusieurs tournures selon les envies des scénaristes. En découle un programme qui ne cesse de se renouveler et qui garde en haleine un public conquis.

Ici, le « cliffhanger » est utilisé avec maestria. Cette technique consiste à créer un suspense à un moment donné de la série. Elle est souvent utilisée à la fin d’une saison ou simplement d’un épisode. Cliquez ici pour en savoir plus.

La proximité entre les fans et certaines œuvres, au fil des saisons, est encore une particularité des séries. Les auteurs reçoivent des menaces de mort, dans les cas extrêmes, lorsque l’histoire n’a par exemple pas le dénouement attendu.

Dans le même temps, des collectes de fonds sont organisées pour faire une saison supplémentaire de certaines séries appréciées par le grand public, mais déjà terminées.

Contrairement au film qu’il faut regarder au cinéma, dans un cadre formel, la série télévisée est libre et peut être de surcroit regardée n’importe où tout comme les séries audio.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *