L’impact et l’avenir de l’intelligence artificielle

Aujourd’hui plus que jamais, l’intelligence artificielle est au cœur des discours et des recherches de professionnels de n’importe quel domaine.

En effet, on pourrait croire que c’est initialement lié au secteur du digital uniquement, mais aujourd’hui on retrouve l’IA (intelligence artificielle) dans la majorité des domaines, ou en tout cas elle est en devenir dans certains secteurs d’activités.

Certaines théories mettent en avant que l’avancée de l’IA dépendrait de l’emballement pour les nouvelles technologies et les nouveaux produits toujours plus pointus que les précédents.

Mais aussi surprenant que cela puisse paraître, malgré toutes ces évolutions et ces avancements, l’IA n’en est qu’à ses balbutiements voir même qu’à la réflexion pour certains secteurs professionnels.

Quel avenir pour l’IA ?

Difficile de prévoir l’avenir de l’IA, mais en tout cas, elle en a un c’est certain ! Même en étant à ses balbutiements, l’IA met tout le monde d’accord. La plupart des secteurs d’activités qui ont souhaité l’intégrer dans leur processus ou mettre en place son développement ont d’excellents retours de la part de l’expérience client.


Certains ont peur de rater le coche, d’autres la voient comme une course contre la montre, mais une chose est sûre, l’IA a encore quelques années devant elle avant d’être complètement intégré dans les processus des entreprises et dans le quotidien des utilisateurs.

L’intelligence artificielle laisse envisager beaucoup d’opportunités, que ce soit en reconnaissance faciale, en autoapprentissage et traitement du langage naturel ou encore dans la planification de tâche ou demande d’informations.


Mais quelles vont être les limites de cette technologie ? Et d’ailleurs, aura t-elle des limites ? 

A lire : de l’IA dans le nouveau combi VW

Quelles pourraient-être ses limites ?

On pourrait se demander si cette nouvelle technologie qui affole la sphère digitale et professionnelle connaît des limites. L’IA vise à mimer le cerveau humain de la manière la plus proche et similaire possible. 

Il ne faut pas voir l’intelligence artificielle comme une menace par rapport au travail, à la création ou suppression d’emplois, mais plutôt la voir comme la collaboration entre la machine et l’humain. L’IA propose de nombreuses options et surtout, elle s’adapte à tous les secteurs permettant de répondre aux nouveaux besoins des consommateurs. 

La seule limite que pourrait avoir l’IA serait psychologique. En effet certaines personnes se sentiraient dévalorisées face à l’intelligence artificielle qui remplacerait leur travail et parfois qui pourrait l’effectuer dans de meilleurs délais et d’une meilleure façon. Ici, il ne faut pas voir cela sous cet angle, mais plutôt voir cela comme la recherche permanente de l’optimisation et de la performance des entreprises dans des secteurs toujours plus concurrentiels et instables.

Nous sommes donc loin d’un scénario « terminator », l’intelligence artificielle pourra apporter énormément à l’humain et à de nombreux secteurs, améliorer leur performance, leur rentabilité et même rebooster certains marchés matures ou en déclins. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*