Concevoir les bureaux de votre startup grâce au design sprint

Vous avez des idées géniales pour l’aménagement de vos nouveaux bureaux, mais vous ne savez pas si elles conviendraient à vos collaborateurs. Vous aimeriez vraiment les tester mais vous n’avez ni le temps ni l’argent pour le faire. Comment pourriez-vous réaliser un prototype rapidement et sans trop dépenser ? L’utilisation du Design Sprint pourrait être une solution pour vos projets de design d’espace, consultez des exemples.

Le succès demande de l’innovation, de l’organisation et de la rapidité. S’inspirant de l’agilité des startups qui ont la capacité de rapidement lancer des solutions sur le marché, Google Ventures a créé une méthodologie permettant de concrétiser des idées et les tester auprès des utilisateurs en 5 jours. Ce processus est inspiré du design thinking, une philosophie qui prône la co-création avec les clients afin de résoudre de vrais problèmes.

Avant que je vous explique comment se déroule un Design Sprint d’espace, sachez qu’il demande un changement des modèles mentaux, à mesure que les équipes s’adaptent à la nouvelle méthode. Voici une brève introduction pour vous aider à démarrer.

Pour illustrer le processus, nous avons décidé de partager l’un de nos derniers Design Sprints pour le compte d’une belle agence au nom de montagne Suisse et de son client, géant de l’assurance, destiné à imaginer les bureaux de demain pour les startups les plus innovantes de Paris. Vous allez savoir jour par jour comment s’est-il passé et quelle valeur a-t-il apporté pour le projet.

Comprendre 

Le lundi matin, nous commençons avec la participation d’experts externes à l’équipe projet. Ils se sont exprimés sur le sujet du bien-être au travail et des bureaux pendant que l’équipe prenait des notes en transformant les freins en opportunités grâce à la méthode “Comment pourrions-nous”. Par exemple, si l’un des experts dit que les escaliers sont souvent des espaces “morts”, un membre de la Sprint team pourrait écrire : “Comment pourrions-nous créer de la valeur dans les escaliers ?”

Prioriser une cible précise

Puis chaque personne a détaillé, individuellement, le parcours utilisateur et le moment crucial à améliorer / optimiser. Après une phase de vote, à la fin de cette première journée ensemble, l’équipe a défini précisément le challenge à résoudre et donc quelle profil de testeurs elle souhaitait pour les tests utilisateurs le vendredi.


Diverger

On commence le mardi par réaliser une veille, encore une fois individuelle. Les ateliers sont souvent individuels puis collectifs afin de gagner du temps.

Les facilitateurs ont invité les membres du Sprint à sélectionner les meilleures idées déjà existantes sur le marché (ou dans d’autres secteurs) afin de nourrir l’inspiration pour l’atelier suivant. Pendant que chacun présentait ce qu’il a trouvé, le facilitateur illustrait l’idée principale et la collait au mur, pour créer un mur d’inspirations.

Puis, en plusieurs étapes, la team est passée aux esquisses des idées « chacun dans son coin » et a présenté de façon anonyme sa vision personnelle des nouveaux bureaux grâce à des dessins et des mots.

Converger

Le mercredi matin, les participants ont découvert les “Solution Sketches” produits la veille et ont voté en silence pour les idées les plus pertinentes. Puis un moment d’échange a été prévu pour les discussions et critiques constructives sur les points qui n’étaient pas clairs.

Choisir c’est renoncer et dans ce cas il a fallu choisir quelques solutions à prototyper et tester auprès des clients. Les idées qui n’ont pas été choisies restent quand même sur le mur car elles pourraient combler des “trous” dans le prototype plus tard.

Prototyper

Le jeudi, c’est le moment de prendre toutes les idées sélectionnées la veille est leur donner du corps. Pour cela, une équipe formée de designers et storytellers a utilisé des visuels et des mots pour créer un support représentant une présentation commerciale qui pourrait être envoyée à des décideurs susceptibles de chercher un nouvel immeuble.

Test Utilisateur

Le vendredi, nous avons enfin pu tester le prototype auprès de 5 testeurs, des décideurs dans des grands groupes et startups en plein développement. Pourquoi 5 ? Selon des études, ce nombre de tests permet de récolter 85% des feedbacks et faire remonter les points à améliorer, ceux à exclure et ceux à ajouter. Résultat : une matrice rassemblant des retours précieux pour la suite car venant des clients eux-mêmes !

Et après ?

Cette première séquence permet de valider certaines hypothèses et de commencer le projet en limitant les risques. D’autres design sprints peuvent être utiles afin d’exploiter certains points du projet plus en profondeur avant de passer à la MVP (minimum viable product).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *