Comment se détacher du jugement dans notre quotidien ?

Imaginer ce que les autres peuvent penser de soi peut être une source de stress et empêcher d’être soi-même. Souvent, leur jugement est bien ancré dans nos esprits, mais aussi dans la société qui a toujours appris qu’il est important d’écouter l’avis des gens. En raison du système d’éducation actuel, on devient sensible à la critique. 

Or, cette peur du jugement peut bloquer une personne dans la réalisation de certains projets. Elle tend à la limiter dans ses actions, à la freiner dans ses succès. C’est pourquoi il importe de s’en détacher progressivement aussi bien dans la vie perso que dans la vie pro. En y accordant moins d’importance, on devient plus performant, car on fait les choses avec passion, et pour nous. 

À lire : Comment réussir son entretien annuel ?

Les points positifs dans la vie perso

Quand on accepte que ce l’on fait est juste, on n’attache plus trop d’importance au regard des autres, et on vit mieux. Le sentiment de mal-être éprouvé comme la peur du rejet disparaîtra alors en même temps que l’envie de leur faire plaisir à tout prix.

Il vaut mieux se focaliser sur les personnes qui apprécient ce que l’on fait au lieu de se demander en permanence si cela plaira aux autres. Il est préférable de se dire que l’on n’a pas besoin de leur approbation pour avancer dans la vie. Il serait également judicieux d’arrêter de se sentir coupable chaque fois qu’ils expriment leur mécontentement, car il est impossible d’être en accord avec tout le monde.


Bien entendu, le but n’est pas de leur déplaire intentionnellement, mais d’apprendre à s’affirmer, à dire non poliment à ses proches et d’être libre d’être soi-même.

À lire : Le design thinking est-il mort ?

Les points positifs au travail

Il convient également d’avoir conscience que passer son temps à penser au regard des autres est un frein au succès. En effet, on aura tendance à reporter les choses à plus tard, voire à abandonner. Quel que soit le projet que l’on doit gérer, certaines personnes le soutiendront pourtant toujours, et d’autres non. Il est impossible d’avancer sans s’exposer aux critiques de ses collaborateurs.

Tant que l’on est convaincu d’avoir pris les bonnes décisions, aucun avis négatif n’interférera avec les objectifs que l’on se fixe. Le jugement des autres n’empêche plus une personne de faire des choses qui lui tiennent à cœur à partir du moment qu’elle se lance progressivement ce défi. 

L’idée n’est pas de se détacher complètement du regard des autres, mais de ne pas accepter que cela vienne nuire à ses aspirations. On y parvient plus facilement en redéfinissant sa véritable identité et en cultivant la gratitude quoiqu’il se passe.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *