Qu’est-ce qu’un renvoi d’angle ?

Comparativement aux tailles des machines et outils sur lesquels ils sont installés, les renvois d’angle sont de toutes petites pièces qui jouent pourtant un rôle primordial dans le bon fonctionnement de la chaine de production.

Définition des renvois d‘angle

Très présents dans le secteur industriel, les renvois d’angle sont des dispositifs permettant de changer l’axe de rotation d’une machine. Ils vont ainsi transférer la puissance de deux arbres perpendiculaires entre eux.
Un renvoi d’angle est un bloc rigide constitué de plusieurs composants tels que le carter, les engrenages, les arbres et les roulements. Les modèles sont rendus étanches et sont lubrifiés pour durer longtemps.

Comment fonctionnent-ils ?

En changeant le sens de rotation entre deux pièces d’une machine, les renvois d’angle permettent de passer facilement d’un système de rotation longitudinal vers transversal.

Pour déterminer quel renvoi d’angle est adapté à sa machine, de nombreux calculs sont nécessaires en fonction des exigences de la puissance et du nombre de tours ou encore des cycles de fonctionnements. Il faut également prendre en compte plusieurs facteurs comme le cycle de fonctionnement de la machine, les températures maximales et minimales générées par celle-ci, le lubrifiant utilisé ou encore les charges exercées sur cette pièce.

Quelques exemples

Un des renvois d’angle les plus connus est celui situé entre le boitier de vitesse et l’embrayage d’une voiture. Il existe par ailleurs de nombreux composants utilisant ce dispositif comme :

La perceuse à renvoi d’angle : Une fois équipée d’un renvoi d’angle, la perceuse peut alors travailler sur un axe qui n’est pas identique à celui de la machine. 


Un  tournevis à renvoi d’angle : Il permet d’atteindre des espaces restreints. En effet, le renvoi d’angle autorise le vissage dans une direction différente à celle du manche de tournevis. 

Le réducteur à renvoi d’angle : C’est une pièce reliant deux arbres rotatifs agencés dans des directions différentes. Le plus souvent, les arbres se croisent de manière perpendiculaire mais peuvent évoluer dans des plans séparés. Cette pièce permet un gain d’espace. 

La tête à renvoi d’angle : Il se place sur une machine d’usinage et permet de changer la direction du travail, sans changer la machine entière. L’usinage peut alors se faire dans toutes les directions. 

 La visseuse à renvoi d’angle : Elle fonctionne sur un principe identique à la perceuse. Elle permet un travail sur un axe différent de celui de la visseuse.

Le motoréducteur à renvoi d’angle : Comme un motoréducteur classique, il permet de réduire la vitesse du moteur mais également d’utiliser l’outil dans une direction différente. Il permet donc un  travail de précision. 

Le mandrin à renvoi d’angle : C’est une petite pièce mécanique qui une fois posée au bout de l’arbre rotatif d’un outil comme une perceuse, permet d’y installer d’autres outils tels qu’un forêt, ou une fraise. 

 La crémone à renvoi d’angle : C’est un système de verrouillage dont les tringles possèdent des axes perpendiculaires. Elle vient se fixer sur des portes, des fenêtres ou encore des volets.  

Vous pouvez trouver des renvois d’angle de qualité sur le site de Nozag (https://nozag.sarl/renvois-d-angle/) , une entreprise suisse de pièce mécanique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *