Singapour : le plus beau jardin botanique du monde

La ville État de Singapour s’est dotée d’un poumon de verdure au milieu du brouhaha de la ville : deux gigantesques dômes reproduisent chacun un écosystème, et des arbres de fer s’y dressent abritant une incroyable biodiversité.

Focus sur le merveilleux Jardin botanique de Singapour, entre inspiration et fantasque.


Un spectacle à couper le souffle au cœur de Singapour :

Cinq millions d’habitants, 714 kilomètres carrés, une multitude d’îles, la cité État est un concentré de gratte-ciels futuristes, de quartiers insensés, de malls démesurées et de population. Mais cette ville au cœur de la finance n’est pour autant pas grimmer de verre et de béton. Formidable terrain de jeu pour les architectes, il l’est aussi pour les botanistes. Singapour a initié le monde aux espaces verts en intégrant à large échelle des technologies écologique et durable ainsi qu’une biodiversité remarquable : dont l’immense parc « Gardens by the Bay ».

Ce parc insolite de 101 hectares s’élève dans le quartier de Marina Bay, proche du port au sud de la ville. Il comporte deux très grandes serres : le Flower Dome, qui accueille près de 250 000 espèces de plantes rares et en provenance des quatre coins du monde et la Cloud Forest, qui n’est autre qu’une montagne recouverte de plantes, qu’on ne retrouve habituellement qu’à 2 000 mètres d’altitude.

À lire : Le succès du Made in Italy dans votre jardin

jardin botanique singapour
Garden by the bay

Une jungle au coeur de la ville : 

Cet immense parc floral est situé en bordure du spectaculaire hôtel Marina Bay à Singapour. Ce projet pharaonique se compose de 18 super-arbres, de gigantesques structures métalliques en forme d’arbres qui atteignent pour certains 50 mètres surplombent le parc.


L’endroit est composé de jardins qui présentent avec brio la végétation de certaines. Chaque partie alimente les autres d’une manière ingénieuse. Bay South, avec ses 54 hectares a été conçu par les bureaux d’architecture du paysage britanniques Grant Associates et Wilkinson Eyre. Les visiteurs sont accueillis dans le remarquable Conservatory Complex, constitué de deux « Biomes » autrement dit des espaces de conservation de la biodiversité dont le volume est équivalent à 135 piscines olympiques :  le Flower Dome et le Cloud Forest.

À lire : Un jardin créer son propre écosysyème enfermé dans une bouteille depuis 44 ans

jardin botanique singapour

La serre Cloud Forest est enveloppée d’une brume et on retrouve dans cette atmosphère rafraîchie et humide les plantes d’une forêt pluvieuse normalement situées à 2000 mètres d’altitude reconstituée sur une montagne intérieure de 35 mètres de hauteur d’où jaillit la plus haute cascade d’eau intérieure du monde. Le Flower Dome reproduit différents écosystèmes méditerranéens et sub tropicaux secs dans une atmosphère asséchée et rafraîchie.

Ce parc ce n’est pas moins de 10 000 espèces réparties sur près de 74 hectares, qui nous offrent une plaisante initiation tropicale. Des milliers de plantes ornent l’endroit et poussent sur ces arbres géants qui s’éclairent et s’animent le soir pour offrir aux visiteurs un véritable spectacle de sons et de lumières.

À lire : un panneau purificateur d’air pour les villes pollués 


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*