Agixis mise sur son esprit start-up pour recruter de nouveaux talents IT

En octobre dernier, Inop’s, un réseau regroupant plus de 70 000 experts du numérique, a publié un rapport étonnant.

Il dévoile qu’en France, les entreprises du numérique peinent à recruter de nouveaux profils dans le domaine technologique : 66% se disent même victimes d’une pénurie d’experts numériques. Une situation surprenante au regard du secteur qui connaît une forte croissance économique ces dernières années.

Pour attirer les talents, certaines entreprises misent sur une approche agile et attractive. C’est le cas d’Agixis, société de conseils et d’expertise IT spécialisée dans le domaine des objets connectés.

Les difficultés de recrutement dans l’IT

Le secteur du numérique en France se porte bien. En juin dernier, Syntec Numérique, prévoyait une croissance du marché de 4,3% en 2019. Une croissance soutenue par les projets de transformation numérique et qui laisse envisager une hausse du chiffre d’affaires pour 79% des entreprises. Et pourtant, malgré cette tendance positive, ces entreprises peinent à recruter de nouveaux profils. 

La principale raison de cette pénurie est le déséquilibre entre l’offre et la demande. Les entreprises sont nombreuses à vouloir attirer des ingénieurs, chefs de projet, data scientists dans leur structure. Les candidats se retrouvent alors en position de force face aux recruteurs. Ils font marcher la concurrence et sont plus exigeants sur leurs conditions de travail. 

L’autre phénomène pouvant expliquer ces difficultés est le caractère autodidacte de ces profils. Une étude réalisée par Stack Overflow en 2017 révèle que 90 % des développeurs français se considèrent comme au moins partiellement autodidactes. Pour rester au courant des dernières avancées technologiques, les experts doivent profiter d’une certaine liberté. Certains préfèrent donc exercer en tant qu’indépendant plutôt qu’en tant que salarié. Dans un monde technologique qui évolue constamment, il est également parfois difficile pour les entreprises de trouver un profil qui correspond entièrement à leurs besoins. 

Les talents IT les plus convoités

Dans son étude, Inop’s révèle les 5 expertises les plus recherchées. En tête du podium nous retrouvons les devops, experts en cybersécurité, en systèmes embarqués ou développeurs MS .Net et Java/J2EE. Ces experts interviennent dans le cycle de vie des applications. 

La seconde expertise en tension concerne l’organisation et la gestion du SI. Les consultants SI et AMOA, par exemple, font partie des profils les plus demandés. 

Les managers de projets digitaux (product owner, scrum master, PMO) complètent la troisième place du podium. 

En quatrième position des profils les plus demandés, nous retrouvons les experts du conseil stratégique. Conseiller et accompagner les entreprises dans leur transformation numérique, telles sont les missions de ces experts du digital. 

Enfin, les profils de data scientists ou d’experts blockchain, qui permettront aux entreprises de donner du sens à ce que l’on surnomme l’or noir du XXIe siècle, sont parmi les expertises les plus convoitées de l’IT.

Agixis
Crédit photo : Agixis

Comment recruter ces talents ?

Pour pallier ce manque de compétences technologiques, les entreprises ont plusieurs solutions. La première est de faire appel à des freelances. Toujours selon Inop’s, 47% des entreprises travaillent de manière occasionnelle avec des freelances. Pour 18%, travailler avec des ressources externes fait partie de l’ADN de leur entreprise. Pour de nombreux métiers et en particulier dans le numérique, travailler de manière indépendante est un vrai choix de vie. Si le recrutement de ces profils se fait principalement grâce au réseau, de nombreuses plateformes voient le jour afin de mettre en relation freelances et entreprises. 

La formation des RH et des managers dans l’appréhension des nouveaux métiers est clé. La hiérarchie top-down a fait son temps et n’attire plus du tous les jeunes. L’organisation doit davantage être horizontale et basée sur l’écoute. Pour 43% des freelances interrogés par l’Inop’s, la solution à la pénurie d’experts dans les entreprises serait de travailler davantage l’écoute et la fidélisation des salariés pour éviter le turnover, mais aussi le suivi de carrière et le relationnel avec ses équipes (40%). 

Soigner sa marque employeur est important dans un contexte concurrentiel. Il faut donner envie aux candidats de rejoindre l’équipe en valorisant son ADN, ses valeurs et son cadre de travail. Cela peut se faire sur les sites de recherche d’emploi, sur les réseaux sociaux et même au travers de partenariats avec des sociétés technologiques. Les salariés sont aussi les meilleurs ambassadeurs. Les impliquer dans le processus de recrutement peut donc être bénéfique.


Enfin, aller à la rencontre des férus de numériques est la meilleure manière de se faire connaître. Que ce soit à travers d’évènements où ils ont l’habitude de se rendre ou en organisant ses propres évènements comme des hackathons, meetups, etc. 

L’exemple d’Agixis face au défi que représente le recrutement IT

Agixis a été créée en 2010, la veille de Noël. Elle se positionne sur une double expertise, à la fois dans l’IoT (internet de objets) et dans la digitalisation des processus métiers. Ainsi, elle propose à ses clients de nouveaux services, usages et solutions qui transforment le marché. Contrairement aux entreprises du secteur, Agixis est moins touchée par cette pénurie de talents et ce, grâce à ses nombreux projets technologiques innovants et son état d’esprit basé sur l’ouverture.

Des projets technologiques innovants 

Agixis accompagne chaque jour des clients français et internationaux. Enedis, le Groupe M6, le Crédit Agricole, Somfy ou encore Schneider font partie des entreprises qui ont fait appel à l’expertise d’Agixis. Agixis, c’est une diversité de clients mais une seule exigence : les satisfaire en leur offrant des projets ambitieux et innovants. Afin de répondre à cette exigence, la ESN s’entoure de talents IT pour lesquels le savoir-être est aussi important que le savoir-faire !

Une relation privilégiée avec les écoles

Pour se faire connaître des étudiants, futurs employés du numérique, Agixis a signé de nombreux partenariats avec des écoles. Une vingtaine d’établissements sont déjà associés à la société, tels que Insa, CPE, Epitech, Supinfo ou l’Ecole des Mines de St Etienne.

Agixis participe activement à la vie de ces écoles et organise des ateliers, des entretiens, des forums des jobs datings, des présentations de projets et des hackathons. Elle fait par exemple partie du jury de mémoire de SupInfo et participe régulièrement au job dating de l’EPSI. Elle sponsorise la nuit de l’info et elle créé des défis qui regroupent des milliers d’étudiants pour développer une application informatique en une nuit. 

Des évènements ouverts vers l’extérieur

Consciente de l’importance de l’image de marque, Agixis organise des évènements ouverts à tous afin d’attirer les talents : coding-game, concours informatiques et ludiques, meet-up… Une bonne opportunité de se faire connaître et de repérer des profils IT intéressants. La société coorganise également des meet-up dans ses locaux autour d’un cocktail dinatoire offert par Agixis.

Agixis
Crédit photo : Agixis

Enfin, les lunch&learn sont des moments appréciés par les collaborateurs d’Agixis. Le temps du déjeuner, un agicien ou une agicienne (lien d’appartenance à la communauté Agixis, une communauté écoutée, valorisée et agile) peut venir faire une présentation technique, méthodologique ou un retour d’expérience et inviter une personne extérieure à l’entreprise. Un moment convivial autour de pizzas et boissons offertes par Agixis.

Agixis
Crédit photo : Agixis

Une visibilité accrue sur les réseaux sociaux

Les profils IT sont naturellement très présents sur Internet et les réseaux sociaux. Il est primordial pour une entreprise recherchant ces profils de travailler ces supports. Agixis l’a bien compris et anime régulièrement ses différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter et LinkedIn). Ces posts relatent la vie de l’entreprise, mettent en avant les collaborateurs et tiennent les internautes au courant de l’actualité. Le tout dans un ton décomplexé, à l’image de l’entreprise. 

Finalement, même si Agixis a vu le jour il y a presque 10 ans, la société conserve son côté start-up dans sa manière d’attirer et de conserver les talents. Plus qu’une histoire d’âge, il s’agit surtout d’une histoire d’état d’esprit. À l’image des technologies qui évoluent constamment, les entreprises doivent s’adapter aux profils des travailleurs d’aujourd’hui. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *