Tout savoir sur les toupies Beyblade

Connaissez-vous cette célèbre formule « hypervitesse » ? Non ? Pourtant, les enfants la scandent lors du lancement de leur fameuse toupie Beyblade pendant la cour de récréation.

Véritable succès international, cette toupie, directement inspirée du manga du même nom, est un jouet composé de plusieurs parties. Elles peuvent se combiner avec celles des autres toupies afin de les personnaliser pour les rendre uniques. Il en existe de nombreux modèles différents, pour le plaisir de nos enfants, qui peuvent désormais comparer leurs performances pendant la récré.

Que raconte ce manga ?

Dans cette histoire qui se déroule au Japon, le Beyblade est un jeu de toupies considéré comme le sport national. Les adversaires doivent s’affronter en utilisant chacun leur propre toupie, créée et améliorée par leurs soins.

Le perdant est celui dont la toupie est éjectée complètement de l’arène ou littéralement éclatée par la partie adverse, ou encore, qui a stoppé sa rotation. Le vaincu perd sa toupie à l’issue du combat. Rassurez-vous, cette règle n’est pas obligatoire dans la vie réelle.

Beyblade

À travers les nombreux épisodes composant les 3 sagas, on découvre le célèbre Tyson, héros de la série, Kai, son rival, et de nombreux autres personnages.

Les différents adversaires s’affrontent en équipe. En voici quelques-unes :

  • Les BladeBreakers la toute première équipe de la saga.
  • Les All Starz, les champions américains.
  • Les White Tigers provenant des montagnes de Chine.
  • Les Demolition Boys, organisation criminelle russe.
  • Fdynasty, équipe experte dans les combats en duo.
  • Majestics, une équipe de 4 beybladers issus des 4 coins de l’Europe.
  • DarkFantômes, une autre équipe de 4 beybladers
  • Psykicks

De l’extérieur, vous pourriez croire que ce jeu est dénué d’intérêt. Pourtant, il requiert de la stratégie et de l’ingéniosité, et stimule efficacement l’imagination de nos enfants. Ce jeu est tellement apprécié que des championnats au niveau national et international sont organisés régulièrement.

Peut-être vous dites-vous « Mais c’est juste une toupie, pourquoi tant de succès ? ».

Il faut savoir qu’au Japon, l’esprit de compétition est très ancré, dès le plus jeune âge. Les enfants veulent être les meilleurs, et ces valeurs se retrouvent dans les mangas dont la cible est les jeunes garçons de 8 à 18 ans. On parle aussi de manga de type « Shōnen », représentés par un groupe de garçons avec un héros principal.

Il faut croire que nos enfants sont également très inspirés par ce type de compétition. Avant d’aller plus loin, voici quelques dates importantes…

À lire : créer un avatar à son image en ligne

L’histoire des toupies Beyblades de 2001 à 2019

Tout commença par une série de manga créée par TakaoAoki et publiée dans le magazine « Coro Comic » en 1999 sous le nom « Bakuten Shoot Beyblade ».

Vu l’intérêt grandissant des jeunes Japonais et des autres enfants du monde, cette série compilée en 14 tomes est éditée en version française par Panini Comics, et adaptée en animé de 2001 à 2003 (à partir de 2002 en France).

La première Saga est produite par Madhouse et Nihon Animedia. Elle est composée de 3 saisons pour un total de 154 épisodes. Les saisons s’intitulent Beyblade, Beyblade V-Force et Beyblade G-Revolution.

C’est plus de 5 ans plus tard, de 2008 à 2012 que la deuxième saga « Beyblade: Metal »  débarque sur nos écrans. La troisième et dernière saga « Beyblade : Burst » débute en 2015. Elle est composée actuellement de 4 saisons :


  • 1re saison : Beyblade Burst 2015-2017
  • 2eme saison : Beyblade Burst Evolution 2017-2018
  • 3eme saison : Beyblade Burst Turbo 2018-2019
  • 4eme saison : Beyblade Burst Rise depuis avril 2019

La série a bien entendu été adaptée en film d’animation (70 minutes) au cinéma en 2002 au Japon : Beyblade the Movie: Fierce Battle ! Takao VS Daichi.

En France, la toupie Beyblade est victime de son succès en 2010. Elle subit une rupture de stock juste un peu avant Noël. Certaines personnes n’ont même pas hésité à provoquer quelques bousculades afin de pouvoir offrir une toupie Beyblade à leurs enfants lors du réveillon.

Les magasins ont dû s’approvisionner en Angleterre afin de savoir remplir leurs rayons et satisfaire une clientèle en forte demande. C’est plus d’un million de toupies vendues cette année-là, dont 400000 en seulement une semaine.

À lire : les plus beaux dessins de télécran par l’artiste George Vlosich

Toupies Beyblades : composition, modèles, accessoires

C’est le fabricant américain Hasbro qui détient la licence et assure la distribution des toupies Beyblade sur le marché occidental. L’Asie est fournie par TakaraTomy. Leurs toupies sont plus fidèles et plus puissantes que les nôtres. Elles sont cependant interdites lors des compétitions en France.

Il existe aujourd’hui de nombreux modèles différents, aux compétences variées : des toupies plus rapides ou plus endurantes, des toupies prévues pour la défense, d’autres pour l’attaque… Les modèles évoluent aussi en fonction des saisons du manga. Les modèles V3 sont plus récents et correspondent à la troisième saga. Ils sont plus chers, car fabriqués avec du métal et du plastique robuste.

Par exemple, la Beyblade Burst Switchstrike peut être influencée pendant la bataille. La toupie explose littéralement pendant la bataille.

Elles ont cependant des points communs. En effet, la toupie Beyblade est composée de plusieurs parties, plus précisément de 3 éléments principaux. Ils peuvent être associés avec les éléments des autres toupies, permettant ainsi des combinaisons à l’infini.

La partie en contact direct avec le sol est appelée « pointe de performance » ou « Driver ». Elle intervient au niveau de l’endurance et de la rapidité. Ensuite, nous avons un anneau d’énergie représenté par un disque forgé. Celui-ci permet de lester la toupie et d’influencer ses mouvements. Finalement, le sens de rotation est défini par le « Layer », la partie supérieure de la toupie.

Bien entendu, si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté et épater vos amis, vous devrez également vous équiper de lanceurs performants et des dernières arènes sophistiquées. Pour finir, si vous êtes également fan de jeux vidéo, de nombreux jeux sont disponibles sur Gameboy et Playstation

Championnats du monde et compétions officielles nationales : la Beyblade battleleague

Depuis 2004, des championnats du monde de Beyblade sont organisés. Des enfants de 8 à 13 ans de 24 pays différents s’y affrontent consciencieusement. Des phases de qualifications sont planifiées à travers 9 pays pour avoir la chance de participer à ces évènements plus qu’originaux.

Les championnats ont commencé en 2004 à New-York. 3 ans plus tard, un second championnat fut organisé au Canada, et un troisième au Kidexpo de Paris le 3 novembre 2018. C’est Adem, un enfant de 9 ans, qui a représenté fièrement les couleurs de la France avant de subir une défaite juste avant la phase finale.

Pour la sélection du champion français, c’est plus de 4500 enfants qui ont participé au concours de qualification à Lyon.Afin de ne pas devoir attendre des années entre les différents championnats, Hasbro a créé la Beyblade battleleague en 2019. Des tournois ont été organisés dans les écoles et les magasins dans toute la France, suivis d’une grande finale.

Mais que font les Bladers en dehors de ces rencontres ? Ils s’entraînent via une application, afin d’améliorer leurs performances pour devenir, peut-être, le futur champion du monde !

Un phénomène qui perdure

Presque 20 ans plus tard, la toupie Beyblade n’a pas fini de faire parler d’elle ! Si la série continue d’être aussi bien appréciée par ses fans, il est fort probable que nous verrons naître de nombreux autres modèles dans les années à venir…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*