Comment s’occuper lors d’un long voyage en avion ?

Passer le temps lors d’un voyage en avion 

Vous avez décidé de partir en voyage très loin ? L’attente dans l’aéroport et en l’avion vous semble interminable et insurmontable ? Alors ce sujet est fait pour vous ! Arriver trois heures à l’avance à l’aéroport ? N’importe quoi, une grosse heure et demie d’avance est largement suffisante !

long voyage en avion

En général, après  l’enregistrement de vos bagages, vous pouvez traînasser jusqu’à l’ouverture de la porte d’embarcation. Toutefois, pour tous ceux qui redoutent d’arriver en retard, il va falloir s’occuper longtemps dans l’aéroport : dès lors,  pour commencer, utilisez tout le confort mis à votre disposition (chariots pour bagages, sièges de relaxation et surtout consoles vidéos). Si vous n’êtes pas malade en avion, vous pouvez même envisager une petite cuite au bar de l’aéroport. De plus, prenez bien soin de parler aux (belles) hôtesses qui se feront un plaisir de vous guider dans ce grand parc d’attraction. Vous pouvez même prendre l’initiative de leur offrir un verre (ne sait-on jamais !).

Avant le décollage, insistez lourdement pour être placé contre la fenêtre si vous ne voulez pas que votre vol soit encore plus pénible. Maintenant, profitez du décollage et de l’impressionnante puissance des réacteurs de l’avion.

S’occuper dans l’avion : 

L’heure du premier repas et petit déjeuner suit souvent le décollage. Surtout pas d’impatience ! Prenez le temps de déguster, gouttez, grignotez et appréciez, car voilà de quoi occuper trente minutes sur votre vol. Le temps des repas est sacré et c’est surement l’un des rares moments où le temps va vraiment passer vite. A fortiori, faites-vous plaisir sur la boisson. Par exemple, demander poliment deux bouteilles de vin (25cl), puis une troisième au milieu de votre repas. Pourquoi ? L’alcool monte vite à la tête en avion et vous fera chuter dans un profond sommeil.

Oubliez les films stupides… Pensez à dormir ! Le temps passera plus vite. Toutefois, veillez à rester suffisamment éveillé pour ne pas passer à côté du prochain service et reprendre une petite boisson alcoolisée (favorisez le vin qui ne donne pas trop envie d’uriner).

Après environ 8 heures de vol, voilà le mal de jambe qui commence à se faire ressentir. Il est alors temps d’aller se promener. Allez donc faire un petit tour aux toilettes, puis pourquoi pas faire une longueur dans le couloir gauche et revenir par celui de droite. Si en plus l’avion dispose d’une petite boutique, profitez en pour aller y perdre une petite heure et pourquoi pas acheter une fiole de vodka.

Attention à la gueule de bois :

Une fois le stade de la fatigue dépassé et la gueule de bois qui commence à se faire ressentir il est temps de prendre les choses en main ! Surtout, surtout ne pas laisser retomber le taux d’alcoolémie qui vous fera sentir très mal. Regardez un petit film ou deux et prévoyez quelques magazines et livres. Enfin, si par chance la somnolence vous rattrape, laissez-vous tomber dans un profond sommeil.

Votre voyage est presque terminé et le petit déjeuner va être servi une heure et demie avant l’arrivée (encore une fois, prenez votre temps et lâchez-vous sur la vodka orange).

Bon vol et attention, l’abus d’alcool est… ZzZZzzzz

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*