Simulateur d'océan pour bateau

Un simulateur de tempête pour tester les bateaux

Le simulateur de condition maritime

Qui ne s’est jamais demandé, comment des bateaux gigantesques peuvent naviguer sans couler, ou se renverser lors des tempêtes ?

La navigation dans un vaste océan est très dangereuse avec des tempêtes à plus de 350 km/h de vent provoquant des vagues allant jusqu’à 30 mètres. Alors pour tester la fiabilité des bateaux, une université américaine à réaliser un gigantesque simulateur fait pour faire endurer toutes les épreuves de l’océan aux bateaux.

Les vaisseaux qui naviguent dans l’océan peuvent peser plus de 100.000 tonnes. Avant de mettre la vie d’un équipage en danger, des simulations bien réelles ont lieu dans des bassins construits spécialement pour recréer les pires conditions maritimes.

C’est aux USA qu’une équipe universitaire du Maine, a créé le bassin de simulation le plus performant de la planète. Ouvert il y a peu, ce bassin long de plusieurs dizaines de mètres contient 32 ventilateurs puissants et 16 rames géantes qui s’emploient à reproduire les pires conditions de navigation possible.

Simulateur océan pour bateau

Le bassin peut recréer la sensation de vague de plus de 30 mètres de haut. Également un vent allant à plus de 350 km/h. Bien qu’il soit évident qu’un gigantesque navire ne pourrait tenir dans le bassin, le tout est rapporté à l’échelle 1/50.

Car aujourd’hui si la plupart des tests effectués pour l’ingénierie nautique sont uniquement statistiques et informatiques. L’on cherche à récrés de vraie condition auquel tous les bateaux pourraient être confrontés dans les océans les plus dangereux.

Un projet qui coûte 13 millions d’euros, qui en outre la construction de ponts et de bateaux, pourront servir pour la prévention de la protection des villes les plus victimes d’inondations et de raz-de-marée. Un sujet de plus en plus d’actualité avec la montée des eaux dues au réchauffement climatique et la fonte des glaces.

En tout cas, ça donne envie de nager dans cette piscine à vague géante !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*