Ralph Bear (1922-2014) : Le grand homme qui inventa le jeu vidéo

La #1 revue de presse de Geek And Girly sur Le petit Shaman.
Par la fabuleuse créatrice du premier site Geek 100% girly.

# Geek And Girly
# Egalement sur Facebook

Ralph Bear, l’inventeur du jeu vidéo

Ralph Baer enfant

Le Rêve américain

Ralph Baer est né le 8 mars 1922, en Allemagne, dans une famille de confession juive.

Il quitta l’Allemagne en 1938 pour la ville de New-York, aux Etats-Unis, où il trouva un travail en usine, tout en prenant des cours de maintenance en radiophonie par correspondance.

Ralph Baer pendant la guerre

Cette formation lui permit alors de travailler chez un réparateur, jusqu’au début de la Seconde Guerre mondiale, où il fut enrôlé par les services de renseignement militaire, auprès du quartier général de l’US Army. Après la guerre, il décroche en 1949, un Bachelor of Science, qui lui a permis d’assister aux tous premiers cours d’ingénierie appliquée au domaine de la télévision.

Ralph Baer jeune

Du rêve à la réalité

Ce diplôme lui permet, en 1951, d’être engagé chez le fabriquant de télévision, Loral Electronics, qui lui demande de concevoir un nouveau modèle plus performant. Il proposa alors d’y intégrer des jeux mais son idée, encore très floue, fut rejetée. Bien trop en avance sur son temps, on ne croyait pas à l’utilité de son projet.

Ralph Baer console

Quinze années plus tard, en 1966, Ralph commença à créer ce qui fut la toute première console de jeu vidéo au monde, un boîtier appelé : La Brown Box.

« Le but était de fixer un dispositif sur un téléviseur ordinaire pour pouvoir jouer à des jeux intéressants », explique Ralph Baer, un homme extrêmement visionnaire qui a su tout de suite déceler cette opportunité commerciale.

Ralph Baer portrait

Après un premier essai de prototype, il parvient grâce au circuit intégré de sa machine, à générer à l’écran deux carrés blancs. Il n’en fallut pas plus pour créer son tout premier jeu Chase Game, un jeu de poursuite entre deux joueurs. Depuis ce jour, Ralph n’a cessé de renouveler et d’améliorer ses créations en ajoutant un pistolet. Ce fut alors le premier jeu de tir. Mais il ne s’arrêta pas là et ne tarda pas à introduire le son et les couleurs dans ses jeux. Bill Rusch, un ingénieur créatif, rejoint l’équipe et inventa la toute première intelligence artificielle, en ajoutant un troisième joueur contrôlé par la machine.

Ralph Baer première console jeu vidéo

En 1968, l’investisseur Sanders Associates souhaite commercialiser la Brown Box mais essuya de nombreux refus auprès des fabricants de télévision. Ce n’est qu’en 1971, que l’investisseur accepte de créer une véritable licence pour cette console, rebaptisée Odyssey. Elle sera finalement commercialisée l’année suivante par le fabricant Magnavox, qui deviendra alors le premier fabricant de jeu vidéo au monde. Elle sera vendue jusqu’en 1975 à plus de 340 000 exemplaires. Bien sûr, cette première console était très basique mais les jeux qu’elle proposait sont restés des classiques indémodables !

En 1977, il se fait connaître grâce à son nouveau jeu « Simon », formé de quatre buzzers de couleurs différentes qui permettaient d’élire le joueur le plus rapide. Un concept innovant qui a su faire le buzz car on le retrouve aujourd’hui la majeure partie des jeux télévisés !

L’ancien président George W. Bush lui remit la « National Medal of Technology » et reçoit en 2008, des Game Developers Choice Awards le « Pioneer Award » qu’il accepte avec ces simples mots :

« Merci beaucoup. J’apprécie cet honneur et je continuerai de sortir de nouveaux trucs. Au revoir. »

Ralph Baer nous a quitté le 8 décembre 2014, avec à son actif 50 brevets déposés aux Etats-Unis et une centaine sur le plan mondial.

Il restera pour toujours le « Père » des jeux vidéo.

Retrouvez régulièrement sur Le petit Shaman
La revue de presse geek : d’Elsa, GeekAndGirly.fr
aussi sur Twitter et Facebook

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*