Ce que les millenials font différemment de vous

Les millennials sont cette génération née entre 1980 et 2000 (les chercheurs ne s’accordent pas sur les dates exactes). Ils sont la génération qui commence à rentrer sur le marché du travail, qui déploie les nouvelles start-ups et parmi laquelle se trouvent sûrement nos dirigeants de demain.

Vous en avez peut-être dans votre entourage, à la maison ou au travail, ou vous en êtes vous-même un(e).
Mais qui sont-ils vraiment et comment se différencient-ils ?


millennials

Crédits : Pexels

1. La technologie est leur maison :

On les dit ultra connectés. En effet, ces enfants sont pour la plupart nés avec la nouvelle technologie et une tablette dans la main. Ils savent donc intuitivement utiliser internet et les nouvelles technologies. Ils sont les pros des réseaux sociaux : Instagram, Twitter, Facebook ou Snapchat. Finies les réunions familiales devant la télé pour regarder le JT de Jean-Pierre Pernaut, nos millennials sont au courant de tout et tout de suite. Ne pas être sur les réseaux sociaux est pratiquement un signe d’inexistence pour eux.

Friands de livraison en ligne, les millenials prêteraient paraît-il, beaucoup d’importance à la présence en ligne (Instagram, site internet), d’un restaurant avant de commander. L’image marketing d’une marque ou d’un établissement n’a jamais été aussi importante. Puisque la technologie est leur outil quotidien, ils n’ont pas peur de l’utiliser sous toutes ses formes.

Les millenials sont par exemple des as de cryptomonnaies (dont la plus célèbre est Bitcoin), ces monnaies virtuelles qui ne dépendent d’aucune banque centrale. Certaines plateformes, qu’ils maîtrisent sans soucis, leur permettent d’acheter Bitcoin et de l’utiliser, par le biais encore une fois, des nouvelles technologies.
Enfin, la technologie a aussi révolutionné le monde du “dating” et la façon de faire des rencontres aujourd’hui. Avec les applications de rencontre, c’est tout le pan amoureux qui a changé. Et peut-être plus encore…


 technologie

Crédits : Pexels

2. Ils remettent en cause certains piliers de la société :

Les sociologues s’accordent à les appeler “la génération Peter Pan“. La raison ? Nos millennials deviendraient adultes de plus en plus tard. Alors qu’étymologiquement en anglais, la “TEENagehood” (adolescence) s’arrêtent à “nineTEEN” soit 19 ans, aujourd’hui nos jeunes deviendraient adultes seulement vers 25 ans.

La raison ? Des études plus longues et un monde du travail plus bouché que pour les générations passées. Quant aux grands rites de passage à l’âge adulte, comme acheter une maison, se marier ou avoir des enfants, les limites sont de plus en plus poussées… voir inexistantes.

Si les millennials se marient et ont des enfants, c’est bien plus tard que leurs prédecesseurs et pas forcément dans la plus stricte des traditions (entendez : l’Eglise). Quant au monde du travail, la faible intégration des jeunes diplômés et leur haut taux de chômage les a préparés à devoir se battre. Ainsi les millenials sont plus enclins à accepter du travail précaire (temps partiel) et sous une autre forme (télé travail). Ils aiment partir à l’étranger et ne se voient pas forcément rester longtemps dans la même entreprise.

Plus détachés des formes traditionnelles de l’amour, du travail et de la société, les millennials s’adaptent aux nouveaux fonctionnements de notre monde actuel. Ou est-ce eux qui forgent un monde moderne à leur image ?


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*