Lancer sa start-up : 5 choses à savoir

Avec la multiplication des success stories, le mot start-up évoque chez de nombreuses personnes une vision idéalisée de la réussite dans l’aventure entrepreneuriale. Cependant, cela ne se passe pas toujours comme une lettre à la poste, car il y a des préalables à prendre en compte.

Déposer sa marque

L’interlocuteur à approcher pour le dépôt d’une marque est l’Institut national de la propriété industrielle (INPI). Vous pouvez le faire en ligne ou physiquement. Mais avant de vous déplacer ou de faire une démarche en ligne, vérifiez que le nom que vous avez choisi ne soit pas déjà pris, et pensez à spécifier les domaines dans lesquels vous souhaiterez évoluer dans le futur.

Vous pouvez également faire appel à une entreprise spécialisée comme MyICV pour protéger et valoriser votre propriété intellectuelle par le biais de méthodes éprouvées. Une telle structure est en mesure de vous accompagner autour de différents axes : finance, communication, développement commercial.

Préparer son reach

Après avoir établi votre business plan et votre plan markéting, il vous faut identifier des influenceurs qui sont des blogueurs, des utilisateurs de réseaux sociaux ou des journalistes experts dans leur domaine. Ils vous permettront de renforcer votre communication.

Pour commencer, travaillez sur un dossier de presse qui les aidera à mieux comprendre où vous voulez en venir. Puis, rencontrez-les un à un afin d’en discuter.


Faire du teasing

Il est déconseillé de lancer un produit sans avoir réfléchi à la manière dont on pourra atteindre la cible. Pour cela, mettez en place un landing page de lancement pour provoquer un déclic visuel et émotionnel.

N’oubliez pas d’inclure un call-to-action (inscription à une newsletter, liens vers les publications, précommande, etc.) pour construire votre communauté.

Refaire le tour de son réseau

Cela consiste à réactiver ses connaissances et à leur demander des coups de pouce pour le projet, en particulier pour les aspects marketing et communication.

Vous pouvez par exemple envoyer des messages personnalisés invitant les personnes susceptibles d’être intéressées à liker et à partager votre page Facebook. Cette technique vous permettra d’allonger considérablement votre mailing list.

Adopter le bon état d’esprit

De nombreuses incertitudes surviennent au moment du lancement d’une start-up. Vous avez raison de vous montrer prudent, car selon les statistiques, entre cinq et huit start-up échouent dans les cinq années qui suivent leur création.

Qu’à cela ne tienne, sachez que la vôtre peut aussi faire partie de celles qui réussissent. Et même si ce ne sera pas le cas, les leçons que vous en tirerez vous seront toujours d’une grande utilité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *