Top 10 des mots qui n’existent pas en français

Voici 10 mots en français qui n’existent pas dans les dictionnaires. Car la langue française est difficile à maîtriser avec toutes ses complexités, voici les erreurs de français à enlever de votre vocabulaire.

La liste présente des mots pourtant utilisés au quotidien dans la bouche des Français. Pourtant, ces mots n’apparaissent pas dans le dictionnaire, mais ce sont intégré à notre langage au fils du temps. Ceci est une déformation de la langue française. Bien qu’il existe de nombreux mots d’anglicismes dans notre vocabulaire, ceci est à éviter à tout prix en temps “normal”.

10 mots en français qui n’existent pas :

1. Générer :

Le mot générer est d’une étymologie latine « genus » qui a également donné “gène” et “génération”, “générer” est revenu sous l’influence de l’anglais “to generate”. Pour autant, l’Académie française ne valide pas et préfère que nous utilisions “engendrer”, “produire” ou “causer”.

2. Gratifiant :

Le verbe gratifier existe bel et bien, mais l’objectif verbal « gratifiant » lui est une erreur de français. Il est préférable de remplacer le mot par « valorisant ».

3. Covoiturer :

Si on dit bien « covoiturage », le mot de covoiturer lui n’existe pas. Pourtant l’expression est devenue très a la mode.

4. Inarrêtable :

Qui se dit d’une personne qui enchaîne les victoires, accumule les points ou se dirige dans tout ses projets avec conviction. C’est une erreur de langage qui sera pardonnable, mais attention !

5. Inateignable :

Ajouté un préfixe “in-”  devant un mot existe réellement. Mais le mot qu’il faut utiliser est « inaccessible ».

6. Nominer :

S’ils sont très souvent utilisés, le verbe “nominer” et son participe passé “nominé” sont  des anglicismes. Il ne faut plus dire “nominés” mais “nommés”.

7. Fuiter :

On ne peut pas dire « fuité » mais fuite, uniquement.

8. Abracadabrantesque :

Le terme est un néologisme inventé par Arthur Rimbaud dans son poème “Le Cœur supplicié” et donc un mot qui n’a pas sa place dans le dictionnaire.

9. Impacter :

C’est à tort en s’inspirant de l’anglais que nous avons créé la forme verbale Impacter pour dire « avoir des conséquences, des effets, de l’influence sur quelque chose ».

10. Biopic :

De l’anglais des États-Unis nous est venu récemment le nom biopic, mot valise composé à l’aide de bio, « film biographique ». C’est un anglicisme à éviter.

Inspirée par Topito

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*