Comment protéger les données en entreprise ?

En tant que petite ou moyenne entreprise, adopter l’idée que seuls les grands groupes sont en danger lorsqu’on parle de cyber attaques est naturel. En vérité, cette théorie est erronée ; une étude du « Congressional Small Business Commitee (USA) » révèle que 71 % des cyber attaques ont visés des entreprises de moins de 100 employés.

En France, en 2019, seuls 10 % des entreprises qui ont dû faire face à une cyberattaque, ont réussi à s’en sortir indemnes.

À la vue de ces chiffres alarmants, les entreprises auront désormais besoin de se former et d’implémenter de réelles solutions dans le but de sécuriser leurs données. À travers cet article, nous vous présenterons les premières clés, essentielles en la matière.

S’informer, s’éduquer, et sensibiliser ses collaborateurs

Avant toute chose, il est essentiel de se poser les bonnes questions et de réaliser une veille informationnelle en matière de cybersécurité.

Quelles sont les bonnes pratiques et les derniers avancements technologiques que nous pouvons adopter ? Quelles sont les cyberattaques qui sévissent en France et dans le monde ? S’informer de l’actualité permet en somme d’aider à la détection de menaces. 

Le choix d’un mot de passe hautement sécurisé est la première règle d’or. Celui-ci ne doit avoir aucun lien avec la personne qui le créé et il est impératif qu’il comporte des caractères variés et spéciaux. Ensuite, il s’agit d’imposer une politique de changement de mot de passe régulier, et même si cela peut-être dérangeant pour vos collaborateurs. 

Deuxième bonne pratique à introduire : celle de la double identification. En entreprise, la solution la plus utilisée est l’envoi d’un code aléatoire sur le téléphone professionnel de l’employé. En plus de s’identifier avec son mot de passe habituel, une deuxième strate de sécurité imposera d’insérer ce code afin d’activer la session utilisateur. 

Les e-mails frauduleux nommés « phishing » peuvent également endommager gravement votre réseau, informer les collaborateurs sur les différentes formes d’e-mail et pièces jointes suspectes est alors essentiel.

A lire : les 10 meilleurs antivirus pour PC gratuits

Retrouver les bons réflexes

Les mises à jour de logiciels et applications nécessitent également une attention particulière ; elles existent pour une bonne cause, et les repousser revient à rendre la totalité de votre réseau entreprise extrêmement vulnérable. L’affaire Equifax en 2017, une des plus importantes violations de données de l’histoire, en témoigne : la société a repoussé la mise à jour d’une application web pendant plus de deux mois, exposant les données personnelles de 143 millions d’Américains, qui ont été subtilement volées par des hackers. 


De la même manière, ne sous-estimez pas la sauvegarde de vos données, qu’elle soit « physique » ou « virtuelle », sur un Cloud. Souvent procrastinée, cette tâche est aussi essentielle que la mise à jour et doit devenir un réflexe régulier.

Sécurisez votre réseau informatique interne

La sécurisation de vos données commencera toujours par votre réseau en interne ; et nous considérons ici les échanges entre différents collaborateurs. S’assurer que le réseau de l’entreprise est crypté est la première étape de sécurité des données.

Pour cela, l’utilisation d’un VPN d’entreprise permet de crypter la totalité des échanges, et ainsi, protéger toute information.

A lire : Top 5 des plus gros piratages informatiques de l’histoire

S’équiper contre les attaques externes

Il s’agit maintenant de prévenir les attaques extérieures. Agissant tel une barrière entre votre réseau interne et le trafic provenant de l’extérieur (généralement Internet), le firewall surveille et analyse les activités, autorisant et refusant l’accès selon les politiques de sécurité établies par l’entreprise. 

Les plus répandus sont nommés les « packet-filtering », et bien qu’effectifs, la plupart du temps, ils proposent une protection plutôt basique et limitée. La aussi, il est important de se renseigner sur les derniers progrès faits en la matière, tels que les firewalls nouvelle génération ou encore les firewalls proxy. Ces firewalls seront à installer sur les routeurs et également sur les ordinateurs de vos employés. 

À considérer également si vos collaborateurs pratiquent le télétravail, il serait adéquat d’envisager l’installation d’un firewall sur le réseau personnel du collaborateur. 

Les cyber attaques en entreprises arrivent très souvent via ces « phishing » e-mails, que nous évoquions plus haut. Malheureusement, encore un grand nombre de collaborateurs ne parviennent pas à cerner ces fraudes, et ouvrent les pièces jointes qui sont en réalité des logiciels de « malware ». Une fois installé sur la machine, il est très difficile de revenir en arrière et les risques de propagation au niveau du réseau sont élevés. Installer un logiciel anti-malware sur tous les appareils est alors la bonne solution à adopter. 

Il est aujourd’hui primordial de ne pas nier les dangers liés à ces cyber attaques. Selon votre secteur d’activité et votre niveau opérationnel de dématérialisation, la sélection de solutions adaptées vous revient. Néanmoins, la première démarche à entreprendre reste de s’informer, de s’éduquer, ainsi que ses collaborateurs, afin de protéger au mieux la pérennité de votre entreprise, et de savoir réagir en cas de danger imminent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *