Les meilleurs portables présentés au CES 2018

Bien que les smartphones soient devenus le produit high-tech le plus vendu dans le monde, loin devant les ordinateurs portables, ces derniers n’ont pas dit leur dernier mot lors du récent CES, la grande messe des nouvelles technologies qui s’est tenue à Las Vegas. L’innovation se poursuit toujours sur ce segment qui s’annonce encore plus concurrentiel pour 2018.

Lenovo ThinkPad X1 Carbon and Yoga :

Le constructeur chinois Lenovo présentait sur son stand ses deux nouveaux modèles de ThinkPad X1 : le Carbon et le Yoga. Il s’agit d’un ultrabook de 14 pouces avec une dalle IPS au choix Full HD (1 920×1 080) ou WQHD (2 560×1 440) de 500 nits compatible Dolby Vision HDR, avec en option la fonctionnalité tactile. Il pèse 1,13 kg et embarque un processeur Intel Core de 8e génération. Sa mémoire vive peut être étendue au maximum à 16 Go et le constructeur propose un disque SSD pouvant aller jusqu’à 1 To. L’ensemble bénéficierait d’une autonomie de 15 heures.


Le modèle Lenovo X1 Yoga se différencie du Carbon dans la mesure où il s’agit d’un convertible PC-tablette. L’écran est donc ici tactile d’emblée. Pour le reste, ses caractéristiques sont très proches du Carbon. Pour le prix, comptez tout de même 1 889 dollars (soit environ 1 550 €). Faire du yoga pourra être utile pour avaler la pilule.


En attendant, vous pourrez toujours vous rabattre sur un ordinateur portable pas cher.

Dell XPS 15 :

Successeur du XPS 13, le modèle phare de la famille ultrabook de Dell, le XPS 15 est, comme son nom l’indique une version plus grande, 15 pouces. La principale caractéristique de ce XPS 15 est d’embarquer le tout dernier processeur d’Intel, le Kaby Lake G intégrant la GPU AMD. Le client pourra choisir entre un Intel Core i5-8305G ou i7-8705G, associé à une Radeon RX Vega M GL. Cela doit permettre de meilleures performances qu’une Intel HD, même si on reste évidemment en deçà d’une carte graphie dédiée.

L’autre point intéressant, c’est la présence d’un clavier « maglev ». Il s’agit d’un système de touches basé sur la répulsion magnétique et qui permet de réduire la distance de course, sans pour autant altérer le toucher du clavier. Cela permet notamment de gagner de précieux millimètres d’épaisseur. Le châssis tient sur une épaisseur de 9 mm pour la configuration la plus fine, et pèse un peu moins de 2 kg.

Pour le moment, le prix reste évasif, autour de 1 300 dollars (environ 1 060 €). Ce qui est somme tout assez cher compte tenu que les fonctionnalités proposées avec ce modèle ne sont pas non plus exceptionnelles.


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*