Les étapes importantes dans la création d’un e-commerce

Comment se lancer dans l'ouverture d'une boutique en ligne de A à Z ?

Alors que dix ans plutôt, la plupart des gens faisaient encore leurs emplettes dans les magasins et les centres commerciaux physiques. Aujourd’hui, le e-commerce a complètement bouleversé les modes de consommation. On est pratiquement passé à l’ère de la génération online où tout se passe sur internet. Pour n’importe quelle entreprise, il est donc primordial d’envisager une présence sur le web pour exister et croître.

Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut se détacher de la traditionnelle vente en magasin. Dans les faits, ces deux canaux se complètent. Et si vous souhaitez à tout prix acquérir une longueur d’avance par rapport à vos concurrents, miser sur les deux à la fois peut vous projeter en haut de l’échelle.


Pourquoi se lancer dans le e-commerce ?

Internet a apporté d’énormes changements dans notre quotidien. On peut aujourd’hui en mesurer les conséquences avec la généralisation du digital. Les relations humaines, les espaces d’échanges aussi bien économiques que sociales, les cultures, l’éducation, et tout ce qui touche notre quotidien s’en trouvent affectés et retrouvent une nouvelle apparence grâce aux vagues de changement apportées par la technologie web.

De toute évidence, ce progrès technique à grande vitesse a dissipé toutes les pratiques d’hier, laissant place à une flopée d’activités qui foisonnent dans un cadre spatiotemporel toujours plus développé.  Selon ce même contexte, le e-commerce qui apparaît comme l’une des tendances les plus marquantes de cette révolution digitale accompagne les entreprises comme la vôtre dans leur évolution. Et pour cause.

À lire : les caméras de sport moins chers que GoPro

Les avantages d’ouvrir un e-commerce :

Grâce aux sites de vente en ligne, votre offre touche une large communauté de consommateurs positionnés sur les marchés nationaux et internationaux. Cette opportunité a d’autant plus développé les techniques d’acheminement des biens et services tant les frontières géographiques ne posent plus de problème. Ce qui constituait donc auparavant une limite pour les établissements réels, c’est-à-dire, l’espace, n’en est plus désormais. Et pour le grand bonheur des commerçants, c’est leur rendement qui retrouve un nouveau souffle.

D’un autre côté, l’e-commerce donne la possibilité de promouvoir plusieurs offres aux prix variables mais généralement plus compétitifs. Si votre palette de prix correspond aux attentes des consommateurs, avec toutefois la qualité au rendez-vous, vous augmentez alors vos chances d’attirer plus de clients.

Enfin, les frais d’ouverture et les charges de fonctionnement pour un e-commerce sont en général plus faibles que ceux d’un commerce traditionnel. Aussi, même si vous projetez de créer un site marchand en plus de votre magasin, les coûts d’investissement sont plus maîtrisés. Vos efforts de financement s’en trouveront réduits, alors que vos revenus d’un côté vont augmenter.

À lire : les meilleurs sites pour apprendre l’anglais gratuitement

Créer un site de vente en ligne plus facilement :

Les petits commerçants font bien le choix de débuter dans le commerce électronique vu les avantages qu’ils procurent.  Bien plus simple et efficace mais moins onéreux, il n’y a aucune raison de ne pas se laisser tenter voire de presser le pas. Mais autant faire les choses correctement quitte à s’aventurer sur un terrain où les compétiteurs font preuve d’imagination, de créativité et de tactique.

Si vos charges et vos efforts sont allégés parce que vous ne payez pas de pas-de-porte et n’avez pas besoin d’acheter des matériels ou gérer une grande quantité de stocks, concentrez au moins vos efforts sur l’ouverture de votre boutique en ligne. Une initiative qui ne vous coûtera pas non plus chère étant donné la facilité de la démarche d’ouverture que vous accordent aujourd’hui certains éditeurs en ligne.


infographie sur le e-commerce
Infographie Shopify

Nombre d’entre eux permettent de créer une boutique virtuelle personnalisée à partir d’outils de création simples à utiliser. Vous pouvez choisir un thème parmi une centaine présentée sur la plateforme de l’hébergeur, et travailler le design et le rendu de votre site entièrement à votre guise. Aucune compétence n’est requise et vous n’avez pas à débourser un seul centime. Tout est gratuit en effet même pour acquérir un nom de domaine. Ne l’oubliez pas ! Si vous tenez à faire connaître votre marque, il vous faut d’abord un nom. Et cela n’a jamais été aussi facile et rapide qu’avec un générateur de nom d’entreprise en ligne. Tout vous est donc offert sur un plateau d’argent. Que vouloir plus ?

À lire : le nouveau combi Volkswagen 100% électrique et intelligent 

Actionner les bons leviers pour faire prospérer votre e-commerce :

Prenez cependant conscience que l’attractivité de votre site à elle-seule, ne peut pas vous permettre de vendre plus de produits si ceux-ci ne suscitent pas d’intérêt chez les consommateurs. Il faut comprendre que le succès de votre activité s’articule autour de la valeur de votre marque, de votre image et de vos produits. Si vous tenez à les promouvoir, commencez donc par vous différencier.

Quand on parle de différenciation, vos critères de distinction doivent être pris sous plusieurs angles afin qu’il n’y ait pas de maillon faible dans la chaîne, et que votre efficacité ne soit perçue qu’à moitié. Ces critères reposeront entre autres sur :

  • Le produit : fonctionnalités, style, ergonomie, durabilité, conformité, qualité,…
  • Le coût : prix d’acquisition, coût d’exploitation, coût d’entretien,…
  • L’équipe : savoir-faire et compétences, réactivité, courtoisie, capacité d’écoute,…
  • La logistique : fluidité des flux logistiques, préparation des commandes, packaging, point relais, délai de livraison,…
  • Les services associés : accessibilité, proximité, facilité de paiement, accès sur appareils mobiles,…
  • La technologie utilisée : accès sur appareils mobiles, outils de synchronisation e-commerce, web to store, alternative de mode de paiement,…

En définitive, le e-commerce acquiert une place importante au cœur des modes de consommation modernes. On peut dire qu’il s’adapte parfaitement bien aux exigences et aux évolutions des marchés. Mais cela ne lui donne pas tout le pouvoir d’évincer les points de vente classiques.

Bien au contraire, les contraintes et les limites qui lui sont associées sont compensées par les avantages offerts par la vente physique. Cette option viendrait donc en réalité compléter les performances des magasins et boutiques traditionnels, qui jusque-là sont plébiscités par les consommateurs de toutes les générations.

À lire : contourner facilement la limitation de chargement YouTube


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*