Le best-of des César 2020

La 45e cérémonie des César s’est terminée le 29 février 2020 sur fond de malaises et de tensions. Décidément, cette édition des plus grandes récompenses cinématographiques françaises est mal partie. 

Démission des membres du conseil d’administration de l’Académie des César, absence de Brad Pitt qui devrait recevoir le César d’honneur, absence également de toute l’équipe du film « J’accuse », sorties pour protestation de plusieurs stars en pleine cérémonie, manifestation à l’extérieur… Mais malgré tout cela, la grande famille du 7e art français a pu se réunir comme d’habitude dans la salle Pleyel. Avec l’humoriste Florence Foresti comme maître de cérémonie, les sketchs étaient au rendez-vous. 

À lire : Top 10 des meilleurs smartphones au meilleur prix

Retour sur le best-of des César 2020

21h 10, Florence Foresti commence son discours de bienvenue. Loin des causeries habituelles où l’on salue chaleureusement les invités et remercie tout le monde, ses paroles sont surtout centrées sur la gêne engendrée autour de cette 45e édition. La source du problème : les 12 nominations du film « J’accuse » de Roman Polanski. En effet, aux yeux de beaucoup de monde, un réalisateur accusé de viol et d’abus sexuel ne mérite pas une telle reconnaissance. 


Florence Foresti en rajoute une couche lorsqu’elle évoque le cas du Franco-polonais. Elle disait : « il y a douze moments où on va avoir un souci… ». La tension a un peu baissé lorsque la présidente par intérim ouvre la cérémonie vers 21h 30. 

Après l’attribution du Meilleur espoir masculin à Alexis Manenti (Les Misérables), Foresti remet sur le tapis le cas Polanski en disant qu’elle a les noms de ceux qui ont voté « Atchoum ». Pour rappel, la présentatrice a décidé de ne jamais prononcer le nom du réalisateur. 

21h 40, changement de discours, mais même sentiment de malaise. Aïssa Maïga, chargé de remettre le César du meilleur espoir féminin, a enfoncé un petit peu le clou en prononçant un discours sur le manque de diversité dans le cinéma français. L’attribution de différents prix continue de plus belle, notamment celui du César du public remporté par Les Misérables et remis par Josiane Balasko. 

À lire : Les vitamines sous forme de compléments alimentaires : pourquoi en prendre ?

Dans l’attente du César le plus convoité, Florence Foresti continue avec des blagues ironiques sur les prédateurs sexuels avec un sous-entendu à l’endroit de Polanski. 

0h 14, à l’annonce du César de la Meilleure réalisation, l’actrice Adèle Haenel, qui a porté plainte contre le réalisateur Christophe Ruggia pour cause d’attouchement et de harcèlement sexuel, quitte la salle, étant dégoûtée. Plusieurs autres personnes l’ont suivie pour manifester leur mécontentement face à la victoire de Roman Polanski. Pour sa part, Florence Foresti n’est plus revenue sur scène.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *