La station orbitale européenne bientôt en location

S’offrir un petit voyage dans l’espace, beaucoup en rêvent et cela sera bientôt possible. Pour faire découvrir la terre sous un tout nouvel angle. Grâce à la privatisation de la station orbitale ISS internationale qui permettra la location de celle-ci sur une durée d’un an maximum.

Envie de faire vos propres expériences spatiales ? Ou tout simplement de profiter de la vue depuis l’espace ? Alors, vos prochaines vacances se feront peut-être sur la station spatiale de l’ISS.

L’ISS s’ouvre à une politique commerciale :

La station orbitale a du mal à trouver des financements assez conséquents pour couvrir les expériences scientifiques. Celui-ci n’est pour l’instant assuré que jusqu’en 2024 et la station se révèle très coûteuse. Cela soulève un réel problème de pérennité des études scientifiques sur la plateforme. C’est probablement ce qui a poussé l’agence spatiale internationale à revoir la gestion de l’ISS pour la mener vers une utilisation plus commerciale que scientifique même si cela sera probablement temporaire.

En effet une toute nouvelle station nommée Bartholomé en référence au frère cadet de Christophe Colomb va servir à ce tournant commercial. Elle ne gravite pas encore autour de la terre, mais ce ne serait tardé. La partie de l’ISS qui pourra être loué ne sera pas recyclée de l’ISS. Elle sera envoyée en orbite et rattachée à la station orbitale d’ici mai 2019. La plateforme sera composée en 12 compartiments, et pourra être louée sur un maximum d’un an. Cette station offrira des expériences scientifiques nouvelles pour ceux qui n’ont jamais quitté l’air terrien. De quoi révéler des ambitions !


À lire : Solar express : Le train spatial futuriste pour exploiter l’espace 

Mener de nouvelles expériences dans l’espace :

Cette nouvelle plateforme ouverte a un public extérieur permettra ainsi aux organisations institutionnelles ou privées de mettre en place des expériences scientifiques hors du commun dans le laboratoire le plus impressionnant qui est jamais existé. En orbite autour de celle-ci. L’objectif étant probablement d’attirer l’intérêt des investisseurs dans le domaine spatial, ainsi que les startups qui souhaiteraient mettre en place leurs propres expériences. L’objectif :  rendre cet espace réservé au professionnel, accessible au grand public.

Oliver Juckenhöfel, directeur systèmes orbitaux et exploration chez Airbus Defence & Space X explique leur projet : « Notre rôle consiste à rendre l’accès à l’orbite terrestre basse aussi simple que possible et à ouvrir l’ISS à une communauté mondiale d’utilisateurs »

L’endroit pourra être réservé pour une durée d’un an auprès d’Airbus qui va investir près de 40 millions d’euros dans ce beau projet. La logistique sera quant à elle, effectuée par l’ESA qui prendra en charge le rattachement de la plateforme à l’ISS au secteur « européen » de la station.

À lire : La NASA a découvert une planète recouverte de Marijuana 


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*