En Chine, achetez de l’air pollué de Pékin en canette

L’air pollué de Pékin en canettes

Un businessman britannique a eu l’idée de vendre dans des boutiques souvenirs en Chine des canettes d’air pollué de Pékin (Beijing).

Il s’agit là d’un cadeau insolite qui n’a rien de « très » extraordinaire. Durant les dernières années, le marché de l’air pur en bouteille est en plein essor dans les grandes villes chinoises. Cela n’a rien d’étonnant lorsqu’on constate le taux de pollution. Aujourd’hui, une grande majorité de la population porte des masques antipollution pour se promener dans les rues.

Le commerce d’air pur est devenu monnaie courante en particulier à Pékin. Pour 600 euros un artiste chinois avait vendu de l’air de nos montagnes françaises… Mais c’est également l’air pur du Canada qui est très en vogue, avec pour 14 euros une bouteille d’air des Rocheuses.

Cela a donné une drôle d’idée à Johnson-Hill, qui s’est inspirée de l’air pur pour proposer dans les boutiques souvenirs des grandes villes en Chine la canette de « Plastered 8 ». L’air qu’elle contient au contraire est extrêmement pollué. Il s’agit réellement de l’air de la capitale.


L'air pollué de Pékin en canettes Plastered 8

Sur les canettes on peut lire : « chaque cannette d’air de Pékin contient un mélange unique de nitrogène (77 %), d’oxygène (20 %) et d’autres trucs (3 %) » ainsi que : « risque d’étouffement ».

Il va de soi qu’il s’agit bel et bien d’un souvenir humoristique unique qui pourrait être le prochain succès des goodies « spécialité » chinoises…

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*