Analyse sur le tourisme du cannabis aux États-Unis

Le tourisme cannabique

Il n’y a pas si longtemps Amsterdam était la seule destination qui attirait chaque année des milliers de visiteurs en raison de la libre consommation de cannabis dans les célèbres coffee shops.

Cependant, il semblerait que les Pays-Bas ne soient plus le seul pays à attirer les foules dans ce domaine au profit d’un autre territoire : les États-Unis.

Si dans ce pays déjà plus de la moitié des états ont légalisé l’utilisation du cannabis dans le milieu de la médecine, la législation a tendance à de plus en plus s’assouplir. Ainsi certains états ont totalement légalisé la consommation du cannabis, il s’agit du Colorado, de l’état de Washington, de l’Oregon, de l’Alaska, de la Californie, du Massachusetts, du Maine et du Nevada. Avec DC, ils totalisent une population de plus de 68 millions de personnes. 

Aux États-Unis, l’industrie du cannabis dans le domaine médical est un des secteurs qui se développe le plus. Pour les états qui ont étendu la légalisation à la consommation personnelle, le sujet reste cependant encore tabou pour une grande partie de la population et apparaît toujours comme quelque chose de nouveau et pas encore entré dans les mœurs.

le tourisme du cannabis aux États-Unis

Cela n’empêche pas que les états qui ont opté pour la légalisation de la consommation de marijuana voient débarquer une vague de touristes toujours plus nombreux à venir profiter de cette consommation autrefois interdite pour agrémenter leurs vacances. C’est ainsi que le Colorado est devenu une destination très populaire, attirant chaque année des milliers de visiteurs.

Dans cet état, la marijuana joue désormais un rôle de premier plan dans le tourisme et des entrepreneurs en ont profité pour offrir des services de qualité dans le domaine. Rappelons que dans le Colorado, la vente libre de cannabis destiné à un usage personnel est légale depuis le 1er janvier 2014.

Un commerce nouveau est en train de naître :

On trouve aujourd’hui de nombreuses nouvelles entreprises innovantes qui consacrent leur activité au cannabis.

Prenons l’exemple des villes de Denver et Seattle : on y trouve des hôtels, des restaurants, des stations de ski ou bien encore des spas à la mention « 420 Friendly », expression qui signifie que la consommation de cannabis est autorisée dans leurs locaux.

Le site « Bud and Breakfast » recense différents types de logements où l’on sait que la consommation de cannabis est la bienvenue.

Dans ces états où la consommation de cannabis à un but récréatif est autorisée, des commerces et entreprises se sont spécialisés dans le domaine, créant ainsi des emplois. On y trouve des magasins où il est possible de venir choisir le type de marijuana que l’on souhaite consommer et où un personnel connaisseur (budtender en anglais) n’hésitera pas à donner des conseils, un peu comme cela se passe chez un caviste.

Pour ceux qui aiment cuisiner, des ateliers de cuisine à base de cannabis sont proposés. Ceux qui ont une âme d’artiste peuvent participer à des cours de peinture où ils peuvent laisser aller leur talent après avoir fumé de la marijuana. En Californie, la nouvelle tendance est au Ganga Yoga, inutile d’expliquer plus en détail, chacun aura deviné de quoi il s’agit et ce qu’on y fait…

Une source de revenus pour les États :

Il apparaît évident que l’impact de la marijuana sur le tourisme est positif, en terme d’économie bien sûr.

Dans le Colorado, le bureau en charge du tourisme a réalisé une étude qui démontre que la consommation de marijuana est devenue l’une des raisons principales de l’affût de touristes dans cet état et que celui-ci a récolté en 2015 plus de 135 millions de dollars de taxes liées aux ventes de cannabis.

Autre effet positif, ce sont 35 millions de ces revenus qui sont consacrés aux financements de projets d’infrastructures dans les écoles. Enfin certains n’hésitent pas à avancer que 50 à 60% des recettes liées aux ventes de cannabis dans un but récréatif viennent du secteur du tourisme.

À Denver et à Seattle, le tourisme cannabique ne cesse de gagner du terrain et d’attirer de plus en plus de visiteurs, ce qui est indéniablement un plus pour l’économie américaine. Reste à voir si la politique menée par Donald Trump mettra oui ou non fin à ce phénomène.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*