les lieux interdit au touriste

Top 10 des endroits dans le monde interdit au voyageur

Les lieux les plus secrets au monde

Découvrez 10 lieux dans le monde où il est interdit de voyager, des endroits souvent secrets ou extrêmement dangereux.

À travers le monde, il existe des lieux insolites ou merveilleux que chaque voyageur dans l’âme aimerait un jour visiter. Mais d’autres endroits sur notre planète sont bien plus mystérieux tant ils n’ont jamais été explorés. Tout du moins, où le commun du mortel n’a pas pu accéder…

En effet, les lieux interdits au public ou extrêmement réglementés ne manquent pas. Des bases militaires, temples interdits, club privé ou même laboratoire de recherche… Voilà tant de lieux mystérieux fermer au public qui nourrissent tous les théoriciens de complot « farfelus ». Voyageons dans certaines de ces zones :

Les lieux les plus secrets de la planète :

1. La zone 51 :

Célèbre partout dans le monde, « la zone 51 » est une zone militaire secrète américaine. Plusieurs théories circulent, notamment la plus connue comme quoi l’endroit renfermerait des informations extraterrestres.

En réalité cette base extrêmement bien gardée (hélicoptères, détecteurs de mouvement, patrouille) est une base utilisée pour effectuer des tests avec des engins volants innovants.

Zone 51 USA

2. Pine Gap :

Située en Australie, cette base militaire est utilisée pour tester les nouvelles armes et inventions. L’accès est strictement interdit et la communication de la base vers l’extérieur est totalement fortuite.

Pine Gap Australie

3. Division 39 :

La division 39 est une organisation gouvernementale secrète de la Corée du Nord. On estime que cette organisation pèse plus de 5 milliards de dollars. Les fonds sont générés par des activités illégales. Drogue, vente d’armes et contrefaçon monétaire… Le tout pour alimenter les caisses de Kim Jong.

Division 39

4. Club 33 :

Le Club 33 est un lieu cette fois-ci insolite. Il s’agit d’un club très privé avec restaurant dans Disneyland en Californie. Il faut attendre plus de 14 ans si vous êtes sur liste d’attente pour avoir une chance d’être admis. Le coût de l’accès est un abonnement de 10.000 dollars par an.

C’est le seul endroit du parc Disneyland où sont servies des boissons alcoolisées… Voilà peut-être pourquoi il est tant demandé… Mais la théorie d’un « homme souris » reste la plus probable !

Club 33

5. Prypiat :

Cette ville fantôme est située à deux kilomètres de la centrale de Tchernobyl en Ukraine. La ville a un fort taux de radioactivité qui pourrait être mortel depuis l’explosion du réacteur en avril 1986.

Selon les spécialistes, les poussières toxiques de la ville pourraient irradier mortellement un Homme en une petite semaine.

Prypiat Ukraine

6. L’île Queimeda Grande :

Située au large de Sao Paulo au Brésil, cette île est aussi nommée l’île aux serpents.
Il s’agit du lieu dans le monde avec la plus forte concentration de serpent. On y trouve les spécimens les plus dangereux.

L’île n’est pas vraiment interdite, un laboratoire de recherche y est établi afin de pouvoir examiner certains de ses reptiles.

L’île Queimeda Grande

7. Les archives du Vatican :

Selon la légende, le pape Jean-Paul II serait sorti en pleurant… La bibliothèque de livres interdits du Vatican est strictement privée, seuls les papes peuvent y pénétrer librement.

Les hautes hiérarchies catholiques ne peuvent y accéder qu’avec une autorisation exceptionnelle. On y trouve le procès de Galilée, les confessions des Templiers… et bien d’autres manuscrits.

Les archives du Vatican

8. Le métro-2 :

Le Métro-2 est le nom d’une ligne de métro secrète spécialement créée par Staline.
Distincte du réseau public, elle est prévue pour l’évacuation des chefs d’État en cas d’attaque ou situation d’urgence.

Le métro-2

9. La Data Center de Google :

Situé à Douglas en Géorgie, c’est un lieu vraiment bien gardé. La firme américaine Google y garde ses données les importantes.

La Data Center de Google

10. L’île de North Sentinel :

Située dans le golfe du Bengale, cette île abrite une population d’environ 250 indigènes appelés « Les Sentinelles ». Totalement coupée du monde extérieur, la tribu ne veut aucun contact avec le reste du monde.

Depuis des années les tentatives de contact échouent, puisque la tribu menace et attaque tous ceux qui s’en approchent. En 2006, deux pêcheurs, dont le bateau a dériva jusqu’à l’île ont été exécuté par la tribu.

L’île de North Sentinel

1 comment

  1. Pingback: Club 33 : le club très privé de Disneyland en Californie | Le petit Shaman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*