quel gout la chair humaine

Quel goût à la viande humaine ? la réponse !

Le goût de la chair humaine

Vous vous êtes surement déjà demandé quel goût à la viande humaine ? Et bien à l’aide de regroupements de témoignages il est maintenant possible d’identifier le goût de la chair humaine.

Dans l’histoire de l’humanité les histoires de cannibalisme ne sont pas rares. Mais dans les dernières décennies, des études menées sur diverse criminelle cannibale ont permis de savoir à peu près quel goût aurait la viande humaine.

Le meurtrier allemand Karl Denke à déclarer dans une interview en 2007 : « La viande avait un goût de porc en un peu plus amer et fort… » Mais l’affirmation n’a pas été retenue à cause de la folie et de son jugement peu objectif.

En décembre 2001, deux animateurs néerlandais avaient fait polémiques en faisant l’expérience. Ils s’étaient prélevés de la chair pour l’offrir à cuire et à manger. (À noter que le cannibalisme n’est pas illégal aux Pays-Bas). Les deux présentateurs n’ont rien relevé de particulier en ressemblance avec un autre goût.

Finalement, le témoignage le plus crédible remonte à celui du journaliste William Buehler Seabrook. Dans son livre Jungle Ways écrit en 1931, il décrit le goût de la viande humaine crue comme ressemblant à celle du bœuf, mais en un peu moins rouge et avec un gras jaune clair. Grillée, la viande tourne au gris, comme l’agneau ou le veau, et son odeur rappelle celle du bœuf cuit. Celui-ci écrit : « C’était proche d’une bonne pièce de veau à pleine maturité, aucune personne dotée d’un palais ordinaire et d’une sensibilité normale n’aurait pu faire la différence. »

D’après de nombreux témoignages recueillis et avec des dizaines de regroupement, il semble que le journaliste a su décrire de façon juste l’aspect de la viande humaine, ainsi que son goût.

Si la question se pose toujours, c’est que l’interdit à toujours fasciner chez l’Homme une convoitise. Mais ne peut-on pas se dire tout simplement que la viande humaine a le goût, de la viande humaine ?

Chaque viande ayant sa spécificité d’aspect et de goût, la viande humaine n’est semblable à aucune autre… Mais ceux qui s’en rapprochent peut-être le plus est bien le bœuf, mais rien n’est vraiment sûr…

À bon entendeur, bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*