Ayahuasca dessin effet psychedelique

Préparer une séance Ayahuasca : recette, régime, préparation

Le guide de l’Ayahuasca

Voici un petit guide de préparation de l’Ayahuasca. Il réunit le maximum d’informations que j’ai récolté sur le web et dont je vous expose le résumé. Vous trouverez la recette pour préparer la potion à partir de Peganum Harmala et Hostilis Mimosa. Ainsi que le régime alimentaire et les conseils pour votre voyage.

L’Ayahuasca est une plante et potion sacrée qu’il ne faut pas prendre à la légère. Il est primordial avant de l’utiliser d’être pleinement conscient des effets de celle-ci. De plus, la présence d’un baby-sitter est obligatoire lors de vos premières expériences.

Vous pouvez lire avant de commencer mes autres sujets sur l’Ayahuasca :

Le régime alimentaire :

Ce qu’il faut manger :

  • En général, tous les fruits et légumes frais sont acceptables. S’ils sont vieux ou traités en usine, évitez.
  • Des soupes fraîches et sans crèmes.
  • Des salades de fruits frais.
  • Le pain n’est pas condamné.

À ne pas manger 24h avant :

Voici la liste des produits qu’il faut éviter absolument minimum 24h avant de boire la potion d’Ayahuasca.

  • Produits laitiers de culture (le beurre, les produits laitiers…)
  • Fromage vieilli / mature
  • Saucisse sèche et fermentée (Bologne, salami, pepperoni, corned-beef, et foie)
  • La viande ou les œufs qui ne sont pas frais
  • Hareng mariné et du poisson séché salé
  • Extrait de viande, des extraits de levure (marmite)
  • Levure de bière (pain est autorisé)
  • Choucroute
  • Fèves et les gousses (Lima, fèves, lentilles, pois mange-tout, haricots et de soja)
  • Sauce de soja
  • LSA (Morning glory et Baby graines de Hawaiian Woodrose)
  • Herbes liées MDA (acore / Acorus calamus, muscade)
  • Produit de caféine (boissons guaranis, café, thé, cola, de l’énergie, etc.)
  • Ginseng
  • Vaporisateur nasal comme Vicks Sinex, Prevalin ou Otrivin
    d’autres inhibiteurs de la MAO

Très dangereux (minimum 48h avant) :

Il s’agit de votre régime de plusieurs jours ou voir semaine avant de prendre l’Ayahuasca. Si vous utilisez certains de ses produits, vous risquez de graves problèmes pouvant aller jusqu’à la mort.

  • antidépresseurs contenant des inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine (ISRS) comme l’herbe Kanna (Sceletium tortuosum) et des pilules comme paroxetine (Seroxat), fluoxetine (Prozac), citalopram (Cipramil), fluvoxamine (Fevarin) et sertraline (Zoloft)
  • somnifères
  • anesthésiants
  • médicaments contre la migraine
  • médicaments contre les allergies
  • médications sans prescription
  • cocaïne
  • amphétamines (speed)
  • MDMA (XTC)
  • cactus mescaline (peyote et san pedro)
  • alcool
  • ephedra/ephedrine (par exemple dans des produits comme Ephedra Super caps, Super stacker, Xtenzion, Ultra Boost)
  • pseudoephedrine
  • macromerine
  • phentermine

La recette Ayahuasca : Mimosa Hostilis et Peganum harmala :

Ayahuasca bannière image trip voyage

Pour rappel :

le Peganum harmala = inhibiteur MAO

Hostilis Mimosa = DMT

Le dosage :

Peganum harmala : de 3g à 5 grammes

Hostilis Mimosa : de 5g à 8 grammes

Les ingrédients avant la recette :

  • Il vous faut une source d’eau pure telle que de l’eau stérile filtrée (ou pH neutre). Un demi-litre par portion environ. Vous pouvez trouver cela dans n’importe quelle pharmacie, sans aucun souci.
  • Il est très important de bien broyer le matériel végétal de vos plantes.
  • Vous allez avoir besoin de quelque chose pour filtrer votre eau, exemple filtre à café, ou collant. Lors de la préparation vous devez garder que le liquide filtré, car la boue est souvent la cause des effets néfastes de l’Ayahuasca.

La recette par ingrédient :

  1. Recette Ayahuasca potion shamanique

    Potion d’Ayahuasca

    Peganum harmala 3 à 5gr dans ¼ de litre d’eau distillée (ou PH neutre) dans une eau à ébullition. Laissez à petit feu pendant 15 minutes l’extrait puis filtré les à plusieurs reprise afin de retiré tous les résidus. (il doit rester normalement qu’une tasse de liquide à boire)

  2. Mimosa hostilis 5 à 8g dans ¼ de litre d’eau distillée (ou pH neutre) dans une eau à ébullition. Laisser également à petit feu pendant 15 minutes, puis filtrer à plusieurs reprises l’extrait. Ensuite, ajoutez un peu de jus de citron. (il doit rester normalement qu’une tasse de liquide à boire)

Votre recette est déjà prête ! Il s’agit de la méthode la plus rapide et facile pour faire une potion d’Ayahuasca. Vous devez boire en premier l’extrait de Peganum Harmala, puis seulement après 15 minutes, boire l’extrait de Mimosa Hostilis. Cela afin de permettre les inhibiteurs MAO de faire effet.

Article annexe : les effets de l’ayahuasca : la potion shamanique

Comment gérer un trip Ayahuasca :

  • Le vomissement fait partie « quasi » obligatoire du voyage. (Parfois même la diarrhée). Il ne faut donc pas se retenir de vomir. Il est préféré de prévoir un saut.
  • Il est possible d’être confronté à ses peurs, ses angoisses et d’avoir des crises de panique. Votre baby-sitter dans ce cas peut vous calmer en allumant la lumière. Les odeurs naturelles sont aussi un très bon moyen de canaliser les émotions.
  • De la bonne musique est très importante durant le trip. Préféré des musiques icaros, d’Amazonie qui seront parfaite pour guider votre trip. Je vous propose une petite sélection de musique en fin de l’article.
  • Si vous avez la possibilité d’avoir un très bon tabac, votre baby-sitter peut vous souffler la fumée dessus, afin de faire changer vos visions. C’est aussi très apaisant.
  • Des prières telles que les Mantras ou l’Ave Maria sont aussi excellentes afin de faire fuir les démons qui seraient trop imposants durant le voyage.

La sélection autour de l’Ayahuasca :

Sélection de musique pour le voyage :

1 comment

  1. Pingback: Les effets de L’Ayahuasca : le puissant voyage chamanique avec la mère Nature | Le petit Shaman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*