DEA accusé de prostituion et partie sexe

La DEA accusé d’organiser des sexes parties payés par les cartels

La DEA, Drug Enforcement Administration se retrouve aujourd’hui sous les feux des projecteurs en raison d’accusions visant certains de ses agents qui organiserait des « sexes parties » financées grâce aux cartels de la drogue.

Un rapport révèle en effet que ces soldats luttant contre la guerre de la drogue seraient en lien dans des orgies avec des prostituées. Le rapport, qui a été publié par le bureau du ministère de la Justice de l’inspection général, indique que les agents de la DEA affecté à des opérations outre-mer (particulièrement en Colombie) utiliseraient ou auraient utilisé l’argent des saisies pour organiser d’immenses sexes partis.

De plus selon le rapport, les prostitués participant à ces orgies seraient elles-mêmes fournis par les cartels en questions.

Les pots de vin :

Cette enquête ne s’arrête pas seulement au département de la DEA. En effet, le FBI et l’ATF sont aussi mentionnés sur le rapport. Certains des agents accepteraient de fermer les yeux sur plusieurs affaires en échange d’argent, drogue et prostitué.

La DEA n’a pas encore établie de politique définitive pour faire face à ces types d’inconduites, cependant le dossier est remonté au plus haut niveau afin d’être traité le plus sévèrement possible (26 agents serait visés).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*