Les rapports sexuels aux Jeux Olympiques

Jeux Olympiques : 450.000 préservatifs distribués aux athlètes

Les rapports sexuels aux Jeux Olympiques

JO 2016 : 450.000 préservatifs ont été mis à disposition des athlètes pour la durée des Jeux Olympique de Rio. Pourquoi autant de préservatifs distribués ?

Voici un véritable record des JO 2016. Ce n’est pas moins de 450.000 préservatifs qui ont été mis à la disposition des athlètes dans le village olympique. Ce qui représente environ 42 préservatifs par athlètes, soit 2 par jour pour la quinzaine de la compétition.

Comment expliquer une telle distribution de préservatif ?

Il existe plusieurs explications qui permettent de comprendre pourquoi autant de préservatifs ont été distribués. À noter que cette olympiade 2016 est un véritable record avec 450.000 préservatifs distribués contre seulement 100.000 lors des JO d’hiver de Sotchi en Russie en 2014.

La lutte contre le sida est une partie importante du fait d’une telle distribution. En effet, le Brésil souhaite être un symbole contre cette lutte. De plus, le contexte actuel dans le pays avec l’épidémie du virus Zika (sexuellement transmissible) favorise cette prévention pour les athlètes.

le village Olympique des Jeux Olympiques de Rio

Le village Olympique des Jeux Olympiques de Rio

Mais pour déployer de telle mesure, il faut bien des rapports sexuels. Et les JO sont un véritable lieu de débauche et de beuverie, comme l’expliquent de nombreux sportifs.

« Débauche et beuverie »

En 2012, la gardienne de la sélection américaine de football, Hope Solo, avait déclaré que « le sexe fait partie intégrante des Jeux Olympiques. C’est 75% de la quinzaine. On ne vit ça qu’une fois dans sa carrière. Vous voulez garder des souvenirs, que ce soit sur le plan sportif ou humain. J’ai vu des gens faire l’amour en plein air, sur les pelouses, entre les bâtiments. »

En effet, avec 10.500 sportifs réunis pour une compétition forte en pression, le temps passé dans le village olympique permet de décompresser, de faire des rencontres et de relâcher un peu de la course aux médailles.

De nombreux sportifs depuis les années 2000 ont avoué avoir participé à de véritables beuveries et orgies au sein des JO. Effectivement, les jeux regroupent un nombre important de jeunes sportifs qui veulent surtout en profiter pour vivre des moments uniques.

De plus, nombreux sont les athlètes qui ne participent pas à des épreuves sur la quinzaine. Cela leur laisse tout le temps au plaisir et a la flânerie au sein de la communauté olympique.

Bien sûr cela n’enlève rien à la magie des Jeux Olympiques, ainsi que dans l’intégrité des athlètes qui font vivre cet événement mythique. Voici juste une phase simplement humaine, de la face cachée de l’Olympiade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*