Jean Germain, ex-maire de Tour, retrouvé mort le jour de son procès

Affaire « des mariages chinois », l’ex-Maire de Tour, Jean Germain retrouvé mort ce matin avant son procès, il s’agirait d’un suicide…

L’ex-maire de Tour, Jean Germain, sénateur socialiste d’Indre et Loire, a été retrouvé mort près de son domicile dans la matinée de mardi 7 avril 2015.

Attendu sur le banc des accusés pour l’affaire dite « des mariages chinois », Jean Germain ne s’était pas présenté devant le tribunal correctionnel ce matin. L’élu a été retrouvé mort, tout proche de son domicile, selon les premiers éléments de l’enquête il s’agirait d’un suicide.

Le conseiller du sénateur avait laissé entendre que celui-ci allait très mal depuis quelques jours. En effet, une « lettre d’adieu » a été retrouvée à son domicile.

Jean Germain, 67 ans, devait répondre jusqu’à jeudi devant le tribunal correctionnel pour « complicité de prise illégale d’intérêts et détournement de fonds publics », pour avoir organisé de 2007 à 2011 des simulacres d’unions civiles auprès de touristes originaires de l’empire du Milieu, lors desquelles il arborait son écharpe tricolore (en représentant du Maire de Tour.) Un détournement qui lui aurait rapporté pas moins de 950.000€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*