réalisation d'un film amateur

Comment réaliser un court ou long-métrage ?

Apprenez comment réaliser un film ? Les étapes à suivre de A à Z pour tourner un long ou courts-métrages ou clips, chez soi, lorsqu’on est amateur.

Rencontre avec Romain, un jeune cinéaste amateur passionné qui s’est lancé dans le tournage de ses propres films alors qu’il n’avait que 20 ans. Il est l’auteur d’un moyen-métrage (de 45 minutes), intitulé Paramnesia, ainsi que de nombreux autres essais, à retrouver sur sa chaine YouTube.

Alors qu’il n’a suivi aucune formation en cinématographie, Romain Talliuos décide de ce lancer lui-même lorsqu’il imagine son premier scénario. Entrent l’écriture des textes, la mise en situation, le rôle des acteurs, le matériel jusqu’au montage, il vous dévoile les étapes à suivre pour réaliser votre propre film (court ou long-métrage) chez vous.

Apprenez à réaliser votre film :

réalisation d'un film amateur

Tout d’abord, quelles sont les qualités obligatoires lorsqu’on souhaite se lancer dans la réalisation d’un film ou d’un clip ?

Bonjour. Je n’aime pas trop parler de qualités, mais d’atouts. Je dirais d’abord qu’il faut sans cesse essayer de faire preuve d’imagination et de créativité. La réalisation d’un film et notamment son écriture est véritablement le moment où l’on a carte blanche ! On a le choix sur tout et cette liberté de pouvoir créer est très intéressante.

Ensuite, la patience peut être un atout important. J’écris actuellement un nouveau scénario depuis plus de deux ans et je n’ai pas encore commencé le tournage, sans parler du montage qui peut aussi prendre énormément de temps. D’où l’intérêt de bosser en équipe. Ce qui m’amène au troisième atout nécessaire à la réalisation d’un film ou d’un clip : l’esprit d’équipe. Pouvoir manager une équipe de tournage, même réduite, peut parfois s’avérer utile.

Enfin, comme beaucoup le disent, quand on se lance dans la vidéo, il faut le faire avec passion avant tout.

Quels sont les investissements moraux et physiques à prévoir avant le tournage d’un film ?

J’imagine que les investissements moraux et physiques varient d’une personne à l’autre. En ce qui me concerne, j’aime m’investir beaucoup dans cette activité. Moralement, il faut parfois être patient pour obtenir le résultat voulu. Il est clair qu’on a des déceptions, mais elles sont généralement vite oubliées et remplacées par les joies du résultat final. Physiquement, un tournage peut devenir sportif, voire difficile (conditions météo pour les tournages en extérieur).

Comment choisir entre le court, moyen ou long-métrage ?

Cela dépend de votre projet. Si vous estimez qu’il y a suffisamment à dire pour créer un moyen métrage plutôt qu’un court-métrage, pourquoi pas. Je ne pense pas qu’il y ait de règles. Le choix dépend aussi des moyens humains, matériels et financiers dont vous disposez.

De quelle façon faut-il rédiger le scénario ? Et quelle est l’importance d’un scénario bien écrit ?

J’ai pu me renseigner sur la façon de rédiger un scénario. Il semblerait que là aussi, il n’y ait pas de règles bien établies. Je sais qu’il existe certains logiciels capables de nous assister dans l’écriture. Mon avis : il faut pouvoir traduire l’enjeu de chaque scène en décrivant au mieux les personnages mis en scène, le lieu de l’action, l’action elle-même, les dialogues… Je pense qu’il faut toujours essayer de garder le fil conducteur de la narration à l’esprit.

Quant à l’importance d’un scénario bien ficelé, c’est comme tout : « Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement » Rom Talliuos, 2016. Non, je déconne : Nicolas Boileau, 1674. Bref, s’il y a des incohérences cachées dans le scénario, elles ressortiront certainement lors du tournage.

Le recrutement des acteurs et très important, en film amateur cela demande souvent des personnes bénévoles. Entre le temps de disponibilités des acteurs et la réalisation du film, comment procéder au casting ?  

Je suis actuellement à la recherche d’acteurs et d’actrices ! C’est mon gros problème du moment.

Au niveau du matériel, quels sont les minimums à prévoir ? (caméra, costume, logiciel de création…) ?

La caméra est quasi indispensable. Quoique j’ai déjà vu beaucoup de films de très bonne qualité créés avec des téléphones (voir le concours vidéo – Mobile Film Festival – sur le site mobilefilmfestival.fr).

J’ai acheté récemment un appareil photo reflex pour filmer. Les appareils photo sont de plus en plus perfectionnés dans la création de vidéos. Ils ont l’avantage d’être plus légers et maniables que les caméras classiques et sont tout aussi performants. L’idéal est de pouvoir investir dans un outil de capture de son. Le logiciel de montage fait aussi partie des outils indispensables lors de la phase montage du projet. Ils sont parfois chers, mais permettent d’aboutir à de très beaux résultats. Le reste, quand on est amateur, c’est de la débrouille.

Lors du tournage, comment procéder à la capture des scènes ? Quel ordre faut-il suivre, qu’elle est la démarche à suivre ?

Je commence par faire un repérage des lieux en allant sur site, en prenant des photos pourquoi pas. J’essaye alors de me représenter la scène dans ce lieu et de déceler les problèmes qui pourraient surgir. Ensuite, je crée des petites planches de dessin (genre story-board) où je montre graphiquement ce que j’aimerais pouvoir créer. J’y représente les personnages, les types de plans que je souhaite mettre en place, les mouvements et toutes les informations qui vont aider au tournage. Quand tout le monde est en place, ACTION !

Lorsqu’on est amateur ont peut-être confronté à de mauvais acteurs, comment remédier au maximum à ce problème ?

Je n’ai aucunement la prétention de juger la performance d’un acteur/trice. Ce que j’essaye de faire quand ça ne va pas, c’est de mettre la personne à l’aise, de lui proposer de jouer la scène différemment ou même de reporter la scène à un autre jour.

Dans le choix de tes acteurs, qu’est-ce qui fait selon toi « UN BON ACTEUR » ?

D’après moi, un bon acteur est une personne qui va montrer de l’investissement dans ce qu’il fait. Il doit avoir une aisance et une spontanéité. Je recherche également une certaine ouverture d’esprit et de la simplicité.

Comment réaliser une prise parfaite ? (exemple une scène de 1 minute)

De la petite expérience que j’ai du tournage, je n’ai pas le souvenir d’avoir tourné une seule prise du premier coup.

Une fois les scènes tournées, il est temps de passer à l’assemblage. Quel logiciel conseilles-tu ?

Le logiciel que j’utilisais pour commencer était un logiciel de base de chez base : windows movie maker. Simple, gratuit, mais très limité dans les possibilités créatives. Je suis en train d’apprendre à me servir du logiciel Adobe Premiere Pro CS5 pour le montage. Beaucoup plus complet, mais payant.

Comment se déroule de A à Z le montage d’un film ? As-tu des astuces à partager ?

J’assemble en général plan par plan de manière linéaire. Ce que j’aime faire s’est intégré tout de suite la musique et les effets sonores pour me plonger un peu plus dans le film. Cela m’aide au montage des images.

Merci à Romain, qui nous a permis de mieux comprendre les aspects de réalisation d’un film.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*